Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Constantinople : rite de Passages

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

L'ensemble montréalais Constantinople poursuit son périple musical dans une Méditerranée aussi bien rêvée qu'historique avec son 15e album : Passages.

Dans Passages, retrouvailles de plusieurs instruments issus du même univers et des accents de nostalgie se mêlent : le sétâr iranien, soutenu par le kementché turc, tremble d’émotion et de plaisir, l’oud libanais prend alors son appui pour se perdre dans le roulement du tombak persan et le kanoun égrène ses notes sur des percussions diverses.

Sami Sadak

Comme c’est devenu son habitude, tel un rite bienfaisant, Constantinople et son fondateur, Kiya Tabassian, entrelacent habilement et poétiquement des musiques issues de plusieurs traditions orientales différentes : perse, turque, libanaise, etc. Le résultat est un message d’amour pour le métissage des cultures, pour un dialogue fécond entre les traditions. Constantinople, l’ensemble musical, est un vecteur d’humanisme précieux et important dans un monde qui a besoin de beauté et d’ouverture mutuelle des gens qui l’habitent. C’est à travers le monde entier, et à partir du Québec, que l’ensemble répand sa bonne nouvelle avec beaucoup de succès. Il y a de quoi être fier! Qui plus est, c’est de la sacrée belle et bonne musique.

Si vous connaissez les autres albums, vous vous retrouverez en terrain parfaitement connu. Aucune surprise, donc, mais qui peut s’en plaindre lorsque c’est si beau?

Ne manquez pas le concert de Constantinople à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal, le 19 novembre à 20 h.

Les musiciens sur Passages :

Kiya Tabassian, setar & voix
Charbel Rouhana, oud & voix
Didem Başar, kanun
Neva Özgen, kemençe
Pasha Karami, tombak
David Majoral, percussion
Pooria Pournazeri, tanbour

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?