Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

ILAM lance enfin son premier album, Hope

L'écoute est terminée

Par
Ariane Cipriani

De la pop du monde

Montez le volume et faites honneur à Hope, un album aussi nomade qu’urbain, où la joie des musiques sénégalaises croise la pop, le blues, le reggae et le folk.

Impossible de résister à cet album énergisant et positif, telle une parade qui vous prend dans sa danse au passage. L’impression que la vitamine nous rentre par les oreilles pour aller faire fourmiller nos pieds.

Entraîné par le rythme

La musique du monde se modernise elle aussi et ILAM, l’actuelle Révélation Radio-Canada en musique du monde, en offre ici un bel exemple. Hope est avant tout un album de rythmes et de guitares, la riche rencontre des factures américaine, antillaise et africaine.   

La joie des musiques du Sénégal imprègne l’ensemble du disque, mais il y a aussi la voix soul d’ILAM, pleine et chaleureuse, qui se déploie dans un chant envoûtant, avec des messages d’espoir et des honneurs pour les humains généreux. Avec African Woman, ILAM rend hommage aux chanteuses africaines telles Angélique Kidjo et Miriam Makeba qui sont (ou ont été) la voix de revendications multiples et qui ont fait connaître la beauté et les défis de leurs pays respectifs. ILAM reprend J’ai planté un chêne de Gilles Vigneault, cette douce chanson sur les gestes que l’on pose et qui, on l’espère, vont nous survivre, nous dépasser. Touchante révérence envers notre poète national.

Dans ces chansons en français, en wolof ou en peule, ILAM dénonce aussi l’avidité et l’appât du gain des gens de pouvoir et les jugements que l’on pose plus facilement que sur soi.

Même dans les compositions les plus calmes comme Hey Lady et Deuk Ba, on sent toujours le rythme comme moteur. Le rythme et le désir de connecter avec l’autre. Tous les autres, pourrait-on dire, puisqu’ILAM revient à peine d’un séjour en Chine. 

L’attente de ce premier album officiel très abouti a valu la peine. Depuis qu’ILAM est arrivé du Sénégal en 2014, son ascension a été rapide. Nous n’étions donc pas les seuls à avoir remarqué ce chanteur de Dakar, car il avait déjà en poche le prix Coup de cœur du public de Vitrine des musiques locales métissées 2014 et le prix Coup de cœur de l'équipe Spectra, ainsi que l’appui du Conseil des arts de Montréal pour réaliser son minialbum de 2015. Ça ne ralentira sûrement pas avec ce nouvel album!