Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Under My Skin de Ben l'Oncle Soul

L'écoute est terminée

Par
Ariane Cipriani

Le plus soul des chanteurs français rend hommage à Frank Sinatra avec un album de reprises de ses principaux succès.

Voici l’album soul-jazz idéal pour commencer le 5 à 7. Pas gagné d’avance, ce pari des relectures de l’icône américaine surnommée The Voice. Certes, des classiques comme Fly Me to the Moon ou My Way (adaptation de Comme d’habitude de Claude François, ne l’oublions pas!) n’ont pas besoin d’une cure de rajeunissement, mais voilà un étonnant exercice de style dans lequel  Ben l'Oncle Soul se fait vraiment  plaisir. Le chanteur formé au gospel injecte une imposante quantité de soul dans ce précieux matériel apprécié mondialement.


On peut aussi le féliciter d’être resté fidèle à lui-même et de s’être tenu très loin du pastiche. Ce qu’on reconnaît d’emblée dans cet album, c’est Ben lui-même, son chant et son phrasé. Et Ben l’Oncle Soul n’est pas un crooner : il est un chanteur pop-soul joyeux qui affectionne le son des années 60 tout en s'inscrivant parfaitement dans son époque.

Under My Skin est donc une rencontre de genres, d’époques et de sons, dans une facture très lounge. Les relectures étonnent : le rythme enivrant de New York, New York flirte avec le reggae,  I Got You Under My Skin (composition de Cole Porter) ralentit son pas et se pare de mélancolie, tandis que The Way You Look Tonight flirte avec le blues.  Le savoir-faire des musiciens qui l’entourent (Matthieu Joly [Neïmo] et Benjamin « Waxx » Heikimian [Naosol & The Waxx Blend]), indéniable, brille de partout. Et Ben  se dévoue à chaque mot, comme l’exige la soul.

Presque tout ce qui s’est fait en « nu soul » depuis 10 ans est influencé par la magnifique et regrettée Amy Winehouse, en plus propre et en moins écorché. Le soul-jazz Under My Skin ne fait pas exception et plaira à un public nouveau avec ses ambiances soigneusement travaillées. N’est-ce pas aussi le but de rendre hommage aux géants qui nous ont précédés?

Vous aimerez aussi :
- La webradio Hop la vie
Frank Sinatra en dix coups de coeur
Le premier "Hit Parade" du Billboard en 1936