Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Élixir de Gumbo : un remède à l’automne

L'écoute est terminée

Par
François Lemay

C’est fou comment on peut être de son temps tout en ayant les deux pieds totalement ancrés dans des genres musicaux qui semblaient, selon plusieurs observateurs, peut-être un peu usés. Ou qui avaient besoin d’un peu de dépoussiérage. C’est le cas des musiques racines, issues des traditions americana comme le folk, le country ou le bluegrass. Et c’est exactement à cette enseigne que loge le groupe Élixir de Gumbo, lauréat des Francouvertes en 2015.

Toujours bien menée par Dylan Perron, qui signe les textes et la musique de ce Beau piège (sauf pour J’ai planté un chêne, une reprise de Gilles Vigneault), la formation nous offre une oeuvre en deux temps. Oscillant entre le folk propre et bien arrangé et le bluegrass énergique, cette collection assez volumineuse de chansons (il y en a 16 en tout) tient somme toute la route, évitant les écueils de l’éparpillement que l’on retrouve chez ceux qui veulent trop en faire.

Il faut dire que Perron a du métier, de la guitare et du banjo dans le bras, ayant fait partie de l’excellent mais défunt groupe United Steel Workers of Montreal. Et il joue toujours avec Québec Redneck Bluegrass Project, qu’il a joint à temps pour le troisième album de la formation paru en 2013.

Bref, ne soyez pas surpris si vous avez envie de boire un whisky ou un bourbon bien décapant lorsque vous écouterez cet album.