Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Michèle Losier : si belle et si douce nostalgie d'un Temps nouveau

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

La mezzo-soprano québécoise Michèle Losier présente Temps nouveau, un album rempli de mélancolie; celle d’un art français typique du 19e siècle, mais aussi la sienne, ressentie envers un répertoire vocal qu’elle aime profondément, qu’elle a découvert au début de sa carrière et qu’elle souhaite faire connaître au plus grand nombre. C’est chose faite, et c’est réussi.


À écouter aussi :

La « mélodie » est l'équivalent français du lied allemand et, dans un certain sens, l'ancêtre lyrique de la grande chanson française, qui apparaîtra plus tard. Elle s'abreuve à la plus belle poésie, celle de Baudelaire,de Verlaine, de Hugo, etc. La musique de ces petits bijoux, souvent concis et teintés de nostalgie, est signée des plus habiles compositeurs du répertoire classique.

Marie-Nicole Lemieux, Gino Quilico, José van Dam, Natalie Dessay, Karina Gauvin, Bruno Laplante et Gérard Souzay, entre autres, chantent les plus belles partitions de Henri Duparc, Gabriel Fauré, Reynaldo Hahn, Francis Poulenc, Maurice Ravel, Claude Debussy, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.


C’est une époque révolue, mais qui reste encore puissamment imprégnée de sens, d’impressions et d’émotions que l’on revisite grâce à cet album. Je parle ici de la fin du 19e siècle en France, avec des poètes immenses (Hugo, Verlaine, Théophile Gautier, Sully-Prudhomme) et d’autres qui sont méconnus (Armand Sylvestre, Jules Chantepie, Louis de Fourcaud, Auguste Plage Brizeux et autres). Avec, aussi, des compositeurs imprégnés de ce spleen tellement français – et tellement 1850-1900!

Gounod, Massenet, Bizet, Franck et Saint-Saëns nous emmènent dans leur univers de suave tristesse, d’abandon total à une sorte de grisaille émotive irrésistible. Une musique de jour de pluie où il fait bon rester à la maison et se remémorer ses plus touchants souvenirs.

La voix de Michèle Losier vieillit merveilleusement bien. Elle est ronde, moelleuse, expressive, capable de créer des arcs-en-ciel de sensations. Elle est accompagnée d’Olivier Godin au piano, un partenaire doué et d’une grande sensibilité.

Pourquoi le titre Temps nouveau? C’est le titre de l’une des pièces signées par Saint-Saëns, sur un poème de Charles d’Orléans, tout simplement.