Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Découvrez en primeur le nouvel album de Vincent Vallières!

L'écoute est terminée

Par
Ariane Cipriani

Vidéo - Vincent Vallières présente Au matin du lendemain

Vincent Vallières est de retour, et cet album comblera ses fans, nombreux et fidèles. Vallières aussi est un fidèle. Pas juste à son repère tranquille, mais aussi à ses thèmes, sa musicalité et sa simplicité. Avec Le temps des vivants, son septième album, l’auteur-compositeur d’un naturel attendrissant nous revient le regard toujours aussi franc.

Vallières nous installe dans notre québécitude hivernale, cet état transi dans lequel nous plongent les journées courtes et froides. Vallières aime la vie, les saisons, les climats. Mais il parle aussi de ceux qui ont eu des Bad Luck, et pour qui le moment présent est savoureux.

Vidéo : Vincent Vallières chante Bad Luck dans nos studios

Vincent Vallières chante Bad Luck


Au matin du lendemain,
composée avec Philippe B, réunit joliment les deux pôles entre lesquels les chansons de Vallières s’étendent : le temps et l’amour. Pas étonnant qu’elle soit suivie d’À hauteur d’homme. Nous sommes sur un territoire qui a été défriché et organisé durement. Le dur labeur, c’est encore le lot de la plupart des gens. Vallières a réussi à « se gosser une vie à sa façon, avec une guit pis un crayon ».

La fibre souverainiste se glisse dans la vigoureuse De bord en bord, le temps d’exprimer sa frustration d’être encore locataire d’une langue et d’un pays. Il y a toujours un été annoncé dans un disque de Vallières, qu’on trouve cette fois dans une Fille en fleur.

Le musicien laisse la guitare de côté pour clore l’album Le temps des vivants par Loin dans le bleu, une ballade piano-voix triste. Mais malgré des propos plutôt moroses, c’est un septième album musicalement joyeux et revigorant. Les années passent et pèsent, mais le feu brûle encore et la joie demeure.

En studio, Vincent Vallières s’est entouré de Georges Donoso III, d’André Papanicolaou et d’Amélie Mandeville. Il a confié la réalisation de l’album à François Plante.

Vous aimerez également :

La webradio Vincent Vallières