Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Karin Kei Nagano redécouvre Bach

L'écoute est terminée

Par
Daniel Vincent

par Daniel Vincent

Précision et douceur caractérisent le jeu de Karin Kei Nagano. Pour son deuxième enregistrement, la jeune interprète, fille de la pianiste Mari Kodama et du maestro Kent Nagano, nous propose la musique de Jean-Sébastien Bach. Inventions et sinfonias BWV 772-801 est un cahier d’exercices publié en 1723 à l’usage des élèves du grand compositeur et de son fils Wilhelm Friedemann Bach.

Ces exercices sont un passage obligé pour tout pianiste en herbe, et Karin Kei Nagano les parcourt depuis sa tendre enfance. L’œuvre, dans sa forme la plus connue, semblait manquer de fluidité à l’oreille de la jeune interprète. Lorsqu’elle faisait ses recherches en vue de cet enregistrement, elle a trouvé une version qui proposait un ordre quelque peu différent des pièces. Il s’agissait en fait de la version originale du recueil de Jean-Sébastien Bach, paru sous le titre Clavierbüchlein en 1720.

Composée à l’époque où la famille Bach était encore installée à Köthen, tout juste avant son départ vers Leipzig, l’œuvre révèle une grande maturité dans son écriture. Pourtant, elle est souvent délaissée, justement en raison de son côté académique. Les Inventions et sinfonias gagnent à être écoutées sans complexe face aux grands cycles de Jean-Sébastien Bach, comme le Clavier bien tempéré ou les Variations Goldberg.

Le passage d’une courte pièce à une autre nous transporte comme si nous voyagions vers de multiples destinations. Parfois rapides, parfois lents, les morceaux suivent une progression dans leur développement afin de mener l’élève (et l’auditeur) à la découverte des multiples possibilités chromatiques de l’instrument. Par sa douceur et son jeu toujours précis, Karin Kei Nagano réussit à insuffler une dose d’émotion bien personnelle à cette sublime musique signée Jean-Sébastien Bach.

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!