Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Isabelle Faust : l’Union européenne grâce à Mozart

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Une violoniste allemande, Isabelle Faust, un orchestre italien, Il Giardino Armonico, et une maison d’enregistrements française, Harmonia Mundi, nous offrent les concertos pour violon d’un adolescent autrichien, icône mondiale du génie. L’album Mozart : Violin Concertos, c’est l’Union européenne de la beauté et du talent.

Isabelle Faust est l’une des grandes interprètes de sa génération. Habituée du répertoire germanique à la profondeur redoutable (Bach, Beethoven, Schubert), elle ose ici contredire les préjugés à son endroit pour aller gambader dans les traces d’un adolescent peu reposant : Mozart.

Le corpus des concertos pour violon d’Amadeus n’est pas réputé pour être son plus sophistiqué. Les connaisseurs lui préfèrent celui des concertos pour piano et des opéras. Mais il y a tout de même matière abondante de plaisirs dans cette série de cinq constructions virevoltantes, pleines de fougue et de tendresse. Après tout, c’est Mozart!

L’archet de Faust s’attarde rarement trop longtemps sur les cordes, offrant ainsi une dose bienvenue de légèreté, sans sacrifier à la solidité du son, cela dit. C’est probablement la tenue allègre des Italiens d’Il Giardino Armonico qui la stimule. Ces derniers, des habitués de Vivaldi à qui ils ont par le passé donné des atours de punk-baroque, ont une solide expérience des lectures surcaféinées. Heureusement, ici, ils demeurent assez sobres pour ne pas tomber dans la quasi-dérision. Juste ce qu’il faut d’énergie, sans abus, voilà qui contribue à placer cet enregistrement dans la catégorie des plaisirs que l’on revisitera régulièrement.