Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Le virage dancehall et afrobeat de Monk.E

L'écoute est terminée

Par
Mathieu Valiquette

Depuis le début de la pandémie, on exhorte les artistes à se réinventer. Et si pour le rappeur québécois Monk.E cette réinvention passait par un album enregistré en Ouganda et un changement de style notable? En étroite collaboration avec Zex Bilangilangi, il livre Souffrir le sourire aux lèvres, un concentré de musique festive et estivale.

Monk.E – David Desharnais de son prénom – n’est pas le dernier venu de la scène hip-hop. En plus de ses talents de graffiteurs (plus de 16 000 abonnés sur Instagram), il a 8 albums solos au compteur. Il a également été l’un des membres fondateurs de K6A, un collectif qui se produisait au tournant des années 2010, et dont faisait entre autres partie Maybe Watson et KNLO, tous les deux aujourd’hui avec Alaclair Ensemble.

Son art l’a amené à voyager un peu partout dans le monde, et depuis quelques années, c’est en Ouganda qu’il retourne le plus souvent. C’est d’ailleurs là qu’il vit son confinement depuis mars; tous les vols sortant du pays étant annulés jusqu’à nouvel ordre.

Il y a pris ses aises au point où Bobi Wine, un célèbre musicien et politicien militant, lui a prêté son studio en échange d’une œuvre murale. Avec le chanteur local Zex Bilangilangi, il a enregistré une œuvre aux sonorités dancehall, afrobeat et rap, aussi colorée que ses fresques et qui mélange quatre langues (le français, l’anglais, le luganda et l’espagnol).

Côté thèmes et paroles, Monk.E continue de livrer des messages à caractère humaniste et philosophique, comme sur la première pièce, Le changement, sur laquelle il invite à une évolution des mentalités. Des paroles empreintes d’un positivisme spirituel comme on en entend moins depuis quelques années dans le rap.

Souffrir le sourire aux lèvres – ou To Suffer With a Smile, le titre de la version internationale – est l’album d’un globe-trotteur qui s’éclate loin de chez lui et qui ne semble pas s’ennuyer du tout.

L'artiste Monk.E
Caliente

La plus chaude et la plus dansante de nos sélections de musique latine. Entrez dans la danse, et même dans la transe, avec ces compositions qui pigent allègrement dans la cumbia, la salsa, le merengue, la samba, la rumba, et cetera!

Daniela Mercury, Plena Libre, Kassav', Tito Puente, Mocosos, Yuri Buenaventura, Shakira, Yerba Buena, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.

World hip-hop

Quand le hip-hop dit bonjour à la musique du monde. Les artistes d'ici ou d'outre-mer qui métissent allègrement (et heureusement) les textes scandés avec le ry, la bachata, le reggae, le kwaito ou l'afro-pop, par exemple, puis ceux qui aiment teinter le hip-hop de soul, de R&B, de funk ou de pop. Ça donne un hip-hop hors norme qui vaut vraiment le détour.

Poirier, Face-T, Calle 13, Didier Awadi, Ana Tijoux, Posse 99, Boogat, Emicida, Articolo 31, Clotaire K, Orishas, Bisso Na Bisso, Bongo Maffin, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.