Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

La flûte de Michel Bellavance : de la soie pour les oreilles

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Le flûtiste canado-suisse Michel Bellavance, accompagné du pianiste Marc Bourdeau, nous offrent la première édition numérique d’un album physique qui était depuis longtemps introuvable : Romance. Un programme fait de douceur, de beauté et tendresse musicales.

Sur Romance, c’est au gré des lignes mélodiques généreuses et fort charmantes de Schumann, de Schubert, de Jadassohn et de Reinecke que nous sommes entraînés. On y entend d’abord un interprète soigneux de laisser une empreinte délicate, mais durable dans notre esprit. L’émotion est soulignée pleinement, mais sans débordement. Michel Bellavance construit son univers romantique comme s’il souhaitait affirmer que le romantisme peut aussi être subtilement élégant. La flûte du Canado-suisse est comme de la soie pour les oreilles. Bellavance est un musicien profondément raffiné et surtout continuellement agréable à écouter.

Magnifique performance du Scherzo de Mendelssohn, extrait du Songe d’une nuit d’été, par Michel Bellavance et ses élèves, tous et toutes en confinement. Publié le 17 avril dernier :

On connaissait déjà les trois Romances de Schumann, adaptées ici pour la flûte, et peut-être aussi les Variations de Schubert, de la musique délicieuse s’il en est. Le Nocturne de Jadassohn, compositeur allemand né en 1832, sera inconnu pour la plupart, et une jolie découverte assurément. C’est Michel Bellavance qui avait d’ailleurs réalisé le premier enregistrement de cette pièce en 1996, sur l’album d’origine (dont je parle plus loin). 

Le plat principal du programme est la grande sonate Undine de Carl Reinecke, un autre compositeur romantique célébré en son temps, mais laissé pour compte de nos jours. La sonate est basée sur une légende germanique dans laquelle une fée des eaux (une ondine) doit obtenir l’amour sincère d’un humain afin d’acquérir une âme immortelle.

La musique n’est pas rigoureusement descriptive, mais la richesse de l’écriture de Reinecke transforme l’exercice parfois abstrait de la sonate en voyage teinté de surprises, de fascination et de mystère. Un chef-d’oeuvre qui mérite d’être bien plus souvent entendu.

Michel Bellavance et Marc Bourdeau sont des partenaires sensibles l’un envers l’autre, et la musique s’en ressent.

Comme mentionné, Romance est la réédition numérique d’un album physique de 1996, Flûte romantique, paru sous étiquette SNE (Société nouvelle d’enregistrement) et qui était depuis longtemps impossible à trouver. Si Bellavance était déjà aussi doué il y a presque 25 ans, on ne peut que deviner qu’il est encore meilleur aujourd’hui. Dommage qu’on ne l’entende pas plus souvent de notre côté de l’Atlantique. Sa carrière se déroule un peu partout en Europe (il enseigne à la Haute école de musique de Genève depuis 2006), en Asie (il enseigne aussi depuis 2017 au Conservatoire national de Chine) et en Amérique latine.

Un nouveau projet discographique de répertoire du 20e siècle est, paraît-il, dans les cartons pour 2020-2021.

Michel Bellavance est originaire de Montréal, mais il a quitté la métropole en 1984 pour aller étudier, et faire carrière, en Europe, où il s’est perfectionné, entre autres, avec Patrick Gallois.

Nul n’est prophète en son pays, dit-on. C’est malheureusement un peu le cas ici. Alors profitez-en, écoutez-le sur cette édition numérique.

Vous aimerez également :

la liste de lecture musicale Zen

Vous souhaitez être au courant de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique

Abonnez-vous à notre infolettre classique!