Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Vena, le riche filon européen de Rachel Therrien

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

Trompettiste d’exception, inspirée et charismatique, Rachel Therrien creuse toutes les facettes de son talent depuis ses premiers enregistrements, en 2011. D’abord avec son quintette montréalais sur trois albums aussi étonnants que différents, ensuite par son exploration des couleurs et des rythmes latins sur Pensamiento (2016), produit en Colombie.

Avec Vena, son cinquième album, la musicienne québécoise revient cette fois en compagnie de son nouveau quartette européen, explorant un filon jazz cool, sophistiqué et contemporain, parfois exigeant, mais la plupart du temps jubilatoire, ludique et groovy.

Entrevue: Stanley Péan s'entretient avec Rachel Therrien
Entrevue: Stanley Péan s'entretient avec Rachel Therrien

Quand le jazz est là 2020-04-09

Audio

Avec ses nouveaux compagnons de route, Daniel Gassin au piano, Dario Guibert à la basse et Mareike Wiening à la batterie (en plus d’Irving Acao, à titre de saxophone invité), Rachel Therrien, à la trompette et au bugle, maîtrisant la direction, l’élan et le souffle du quatuor, brille. L’artiste est en parfaite cohésion avec ses musiciens. C’est fluide et enivrant (V for Vena, Migration), c’est mélancolique et vaporeux (75 Pages of Happiness, Parity), et même un peu exploratoire (Women, Synchronicity).

Toujours avec un plaisir évident et contagieux, le quatuor européen de Rachel Therrien nous en met plein les oreilles et donne tout ce qu’il a. Vena, c’est du très bon, et c’est à écouter sans aucune restriction.

Vena (Bonsaï), de Rachel Therrien, est paru le 27 mars 2020.

Vous aimerez aussi :

Notre liste d'écoute Jazz d'ici