Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

L'inspirante dérive de Monsieur Raph

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

C’est vraiment un bel hybride musical de chanson, de pop et de musique du monde que l’auteur-compositeur-interprète franco-québécois Monsieur Raph nous a concocté pour son premier album, Le sens de la dérive.

Dès Embrasse la lune pour moi, la première pièce de l’album, on est surpris par cette voix avec ce vibrato singulier, rappelant Julien Clerc. On est déjà captivé. Les pièces s’enchaînent. On pense au groupe Palatine, à Manu Chao, à Bernard Lavilliers, car Monsieur Raph a un fort talent pour écrire des chansons qui sont aussi accrocheuses que complexes, qui parlent de la vie avec poésie, et des questionnements qui viennent avec les différents choix que la vie nous offre.

On apprécie cette fluidité dans ce mélange très réussi des styles, ce que l’artiste nomme bellement sa soul transatlantique. Monsieur Raph se double également d’un guitariste sensible et mesuré, instrument à la base de toutes les chansons de cet album.

Après un microalbum qui nous indiquait déjà une bonne mesure de son talent, Monsieur Raph nous donne maintenant l’occasion d’en considérer toute l’étendue avec Le sens de la dérive. Sans faute.

Le sens de la dérive (Km Zéro), de Monsieur Raph, est paru le 10 avril 2020.

Vous aimerez aussi :

La chaîne musicale de Fanny Bloom : écoutez sa série radio

Le karaoké des confinés à L’effet Pogonat