Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Glu, le rock moderne et imprévisible de Zen Bamboo

L'écoute se termine dans 2 jours

Par
Mathieu Valiquette

« Moi j’aime vivre/ Et j’aime vivre/ Et j’aime vivre encore/ Encore plus fort », clame Simon Larose, leader de Zen Bamboo, sur la pièce J’aime vivre. De tels mots résonnent fort en cette période incertaine où tout est en suspens. Ce sentiment d’urgence transperce Glu, premier véritable album de la formation.

Ils nous auront fait languir, les quatre garçons de Zen Bamboo; le « meilleur band de la Rive-Sud », selon leur page Bandcamp. Depuis 2017, ils libèrent des microalbums au compte-gouttes – tout aussi intrigants les uns que les autres –, tout en offrant des prestations incendiaires un peu partout dans la province. Résultat : ils laissent derrière eux une rumeur de plus en plus favorable chaque fois.

Premier constat : la musique de cette formation est plus éclatée et plus étonnante que ce qu’elle nous a présenté jusqu’à maintenant. De l’indie rock échevelé des débuts, le groupe propose un son mieux défini et mieux maîtrisé, tout en étant imprévisible et dur à classer. Deuxième constat : les guitares prennent un peu moins de place, au profit des claviers, des synthétiseurs et de l’orgue Moog.

Cette direction artistique, on la doit sans doute en partie à Julien Mineau, de Malajube, qui, en plus de réaliser Glu, s’est occupé du mixage et y joue du synthétiseur ainsi que des percussions. À ce chapitre, on ne peut s’empêcher, à l’écoute des 10 pièces de l’album, de se dire que Zen Bamboo est le digne héritier du groupe culte : même mélange d’indie pop et de rock à l’énergie brute et juvénile. C’est sans oublier les textes poétiques – parfois abscons, mais toujours inspirés – qui peuvent rappeler ceux de Mineau.

Parmi les moments forts de l’opus, notons la première pièce, Dieu, une introduction très sobre avec un son d’orgue inversé; la poignante Xoxoxo; et la finale euphorique de La chance.

Depuis la fin de Karkwa et de Malajube, il y a déjà presque 10 ans, la place est libre pour un groupe indie rock d’envergure et fédérateur au Québec. Espérons que Zen Bamboo comble ce manque dans les prochaines années.

Jusqu'au bout

Chaque vendredi soir, Nicolas Ouellet et son équipe mettent de l'avant les nouveautés musicales francophones canadiennes à Jusqu'au bout, sur ICI Première. Entrez dans l'univers musical de l'émission avec cette liste parfaite pour être à l'affût de ce qui se fait de mieux en hip-hop, en électro, en folk, en rock et en pop.

David Giguère, Les Louanges, Valence, Corridor, Evelyne Brochu, Sarahmée, Alaclair Ensemble, P'tit Belliveau, Bon Enfant, Cédrik Saint-Onge, LaF, Lou-Adriane Cassidy, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.

Franco indé

Cette liste de lecture met à l'honneur les artistes plus à gauche du spectre musical, qu'ils soient de tendance pop ou plus rock. Laissez-vous séduire par le meilleur de la musique alternative francophone d'ici des dernières années.

Philémon Cimon, Jimmy Hunt, Klô Pelgag, Galaxie, Mon Doux Saigneur, Fanny Bloom, Hubert Lenoir, Avec Pas D'Casque, Safia Nolin, Malajube, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.