Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Mémoires, de Foisy. : aimer, sans détour, avant de tout oublier

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Ne prenez pas Mémoires, premier album de Foisy. (Marc-André Foisy) à la légère. Il ne faut surtout pas y entrer distraitement et encore moins les bras croisés. Il y a dans ce folk trop de jolies subtilités et dans la voix un brin cassée, susurrante de l’auteur-compositeur-interprète, une délicatesse qu’on ne peut accueillir que le cœur grand ouvert. Un aussi beau don de soi demande que l’on arrête sa vie effrénée pendant 33 minutes pour écouter, attentivement.

Touché et bouleversé par le visionnement de centaines d’heures d'archives vidéo familiales, Foisy. a entrepris une réflexion sur le temps qui passe, la trace, l’héritage que nous laissons dans notre sillage. Mémoires, c’est 10 fragments folk sensibles, splendide résultat de cette quête personnelle, mais tout à fait universelle.

Mémoires, mes trois pièces favorites :

  • Anniversaires
  • Mémoires II
  • Geneviève Desrosiers

En Antoine Corriveau, Foisy. a trouvé plus qu’un réalisateur et un multi-instrumentiste pour enrober son univers, mais un véritable allié. Certes, dans le ton, la mélancolie qui règne ici, on peut penser que Corriveau s’est senti en terrain connu. Ça va pourtant au-delà de ça. Il semble évident que la chimie a été totale entre les deux musiciens.

« J’ai jamais compris / Pourquoi on souffle les bougies / Et on demande au lieu de dire merci » – Extrait de la pièce Anniversaires

Autour d’eux, on trouve Salomé Leclerc à la batterie et aux percussions, Adèle Trottier Rivard aux voix, Cédric Dind Lavoie à la basse et à la contrebasse, ainsi que Philippe Girard au tres cubain, puis au charango. Si sur Chisasibi, le magnifique microalbum de Foisy. paru en 2018, une part importante de la grande émotion venait du violon de Laurence Möller, elle nous est ici soufflée tendrement par Petro Amato (cor français), Guillaume Bourque (clarinette et clarinette basse) et Lise Millet (basson).

« Et quand tu cries, tassez-vous donc, c’t’à toi que tu parles dans le fond / Mais j’t’en veux pas, moi aussi je m’hais / Quand ma vie me ressemble pas / Quand nos vies nous ressemblent pas / Que les miroirs nous croisent pas » – Extrait de la pièce Tout content

Les voix, les chœurs, qui s’élèvent, comme s’ils étaient partout autour de nous, comme à la toute fin de Mémoire I, créent une ambiance indescriptible. C’est comme si Foisy. et son groupe se trouvaient dans les pièces de la maison, avec nous. J’ai pensé très brièvement au grand frisson qu’avait provoqué chez moi The Visitors, l’incroyable œuvre vidéo de l’Islandais Ragnar Kjartansson.

Il faut une immense sensibilité pour livrer une aussi belle et touchante création musicale. Foisy. signe ici un plus que remarquable premier disque, qui se doit de faire écho à l’intérieur de chacun de nous. On ne pourra ensuite que retrouver chaque nuit la main de l’être aimé sous les draps et soupirer un long « merci, la vie » avant que toutes les lumières ne s’éteignent… à jamais.

« Je partirai / Sans que tu vois / Je partirai / Mais je reste ici / Avec toi » – Extrait de la pièce Mémoire II

Découvrez d’autres albums en écoute sur notre site.

Nos découvertes musicales

Voici une liste d'écoute musicale éclectique, à la fois douce et éclatée, où vous pourrez entendre de poignantes et sublimes musiques instrumentales, de la chanson pop, du folk et même du hip-hop. Faites la connaissance de talentueux artistes émergents d'un peu partout au pays. Mélomanes curieux et aventureux, avides de découvertes, cette webradio est pour vous.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.