Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Florence K se met à découvert sur son album homonyme

L'écoute se termine demain

Par
Mathieu Valiquette

Elle a fait des albums de musique latine, de jazz, de bossa-nova, de Noël, de reprises, en duo, en anglais et en espagnol, mais Florence K n’avait jamais produit un opus 100 % en français. C’est maintenant chose faite avec Florence, son septième album studio.

Souvent, les artistes francophones qui chantent dans une autre langue que la leur vont trouver là une sorte d’écran ou une zone confortable entre eux et leur public. Chanter dans leur langue maternelle, dans une communication plus directe, peut être une façon de se dévoiler davantage. On a un peu cette impression de dévoilement en écoutant Florence, un choix de titre dépouillé qui suggère que la chanteuse se met un peu à nu dans ce nouveau chapitre de sa carrière.

D’autant plus qu’elle signe les paroles de quatre des neuf pièces de l’album qui est réalisé par le réputé Jean Massicotte (Patrick Watson, Lhasa de Sela, Jean Leloup). Ont joint leur plume à celle de la musicienne Moran, Jean-Jacques-Marnier, Ben Riley (le mari de Florence K) et l’auteur David Goudreault. On entend ce dernier en duo avec la chanteuse sur Pas grand-chose pour être heureux, une pièce sur les pièges de l’ambition professionnelle.

Les textes alternent entre propos intimistes et questions sociétales, abordant des sujets comme la monoparentalité, la santé mentale ou la face cachée de l’industrie de la mode (Valentine).

Bien qu’elle a incorporé des éléments de musique électronique sur quelques-unes des pièces et que l’ensemble sonne davantage pop que ses précédentes œuvres, l’auteure-compositrice-interprète ne délaisse pas pour autant le piano et les sonorités plus exotiques (Tranquille, Minuit moins toi).

Sans être une totale révolution, Florence marque une autre étape dans la carrière bien riche de la talentueuse musicienne. On a bien hâte de voir ce nouveau matériel mélangé au reste de son répertoire dans la série de spectacles qui s’annonce au Québec au printemps.

Spectacles à venir :

8 avril 2020 - Théâtre Petit Champlain, Québec
16 avril 2020 - Le Palace de Granby, Granby
30 avril 2020 – Théâtre Outremont, Montréal
15 mai 2020 – Le Club Dix30, Brossard
30 mai 2020 - Théâtre du Cégep de Trois-Rivières, Trois-Rivières

Brésil bossa nova

Musique familière, accessible et pourtant complexe, la bossa nova tire aussi sa beauté de sa sobriété, de la retenue qu'elle s'impose. Retrouvez l'élégance du chant, la douce mélancolie des mélodies et le doigté exceptionnel des plus grands instrumentistes de ce genre brésilien apparu dans les années 50.

Antonio Carlos Jobim, Stan Getz, Caetano Veloso, Chico Buarque, João et Astrud Gilberto, Bïa, Ana Caram, Bet.e and Stef, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.