Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Hélène Mercier et Alain Lefèvre jouent André Mathieu : pour l’amitié et pour l’amour du Québec

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Ils sont amis depuis longtemps, mais c’est la première fois qu’ils enregistrent un album en duo. Les pianistes Alain Lefèvre et Hélène Mercier se rencontrent sous étiquette Warner pour jouer la musique d’André Mathieu, en version inédite pour deux pianos.

Entre Alain Lefèvre et Hélène Mercier, c’est la connexion intime, résultat d’une amitié longue et sincère. On l’entend, ou plutôt on ne l’entend pas. Les deux pianistes réussissent une telle symbiose qu’on a l’impression qu’un seul instrument d’une richesse sonore inouïe résonne à nos oreilles. On redécouvre les mélodies si touchantes du Québécois dans cet enregistrement qui est à la fois un projet d’Alain Lefèvre, mais également une volonté ferme de la maison Warner. C’est la preuve que l’art de Mathieu est en train de prendre racine à l’échelle internationale.

La musique d’André Mathieu... C’est énoncé de manière directe, ça nous va droit au cœur, tout de suite.

Hélène Mercier

À écouter : extrait d’une entrevue avec  Hélène Mercier dans laquelle elle parle d’André Mathieu et de l’album, mais où elle révèle également un futur projet, encore avec Alain Lefèvre et qui contiendra quelques surprises :

Entrevue: Hélène Mercier parle d'André Mathieu
Entrevue: Hélène Mercier parle d'André Mathieu

Animation : Frédéric Cardin

Audio

André Mathieu a très peu écrit pour d’autres instruments que le piano et il n’a pas réalisé les orchestrations que nous connaissons mieux maintenant, par exemple celles pour ses concertos. Quand il jouait sa musique de grande ampleur, c’était dans une réduction pour deux pianos, souvent avec son père Rodolphe.

À écouter absolument : une autre partie d'entrevue avec Hélène Mercier, faite de confidences personnelles et de réflexions touchantes sur la musique, la vie et l’amitié.

Les versions que nous entendons ici (arrangées par le pianiste grec Achilleas Wastor, les réductions originales n’étant plus disponibles) sont donc très fidèles à celles que Mathieu pouvait entendre en les jouant lui-même avec son père. Rarement aurons-nous été plus proches de l’intimité de cet artiste qui nous a tant échappé au fil des décennies, mais maintenant pleinement retrouvé et de mieux en mieux reconnu grâce aux efforts intarissables d’artistes comme Alain Lefèvre, à qui se joint désormais Hélène Mercier.

Vous souhaitez être au courant de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!