Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Constance : la force de frappe musicale de David Giguère

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Après Hisser haut (2012) et Casablanca (2014), le chanteur et acteur David Giguère nous présente Constance, son troisième album. Accompagné du réalisateur Jonathan Dauphinais, il nous invite à un voyage introspectif entre la chanson pop et l’électro où le mot d’ordre est la persévérance. C’est elle, la fameuse constance…

Et cette constance, dont David Giguère a voulu se doter tout au long du parcours créatif de l’album (plus de cinq ans), revient souvent et concrètement durant l’écoute. Par le truchement d’une voix féminine, mystérieuse, qui répète le mot « constance », comme un mantra. C’est même le premier mot que l’on entend dans Curse, l’intense première pièce du disque.

Il y a sur plusieurs pièces (Téléphone, Faith Is a Luxury, This Girl Is Full of Tears, Ophiuchus) une mélancolie langoureuse, soutenue par de solides arrangements de synthétiseurs et de drum machine. Sinon, une part de la constance se veut percussive, dansante même, sur Beauty in Revolt et As If She Doesn’t Care About Anything, sur laquelle la voix de Pierre Kwenders se joint à celle de David Giguère.

Constance, mes trois pièces favorites :

  • The Abyss
  • Curse
  • Interlude II

À lire tous ces titres anglophones, on pourrait croire à un disque en anglais. Il n’en est rien, et pour nommer ses pièces, David Giguère s’est simplement inspiré de mots et de bouts de phrases qui l’ont interpellé dans ses nombreuses lectures en anglais.

Les mélodies, efficaces, que l’on trouve tout au long de Constance nous ramènent plus près de ce que l’artiste nous avait servi sur Hisser haut, qui demeure, à mon avis, son meilleur album. C'est un disque qui a une fraîcheur et une sincérité que l’on perd un peu ici, dans la complexité des arrangements. Que l’on me comprenne bien, Constance s’avère habilement construit et le travail de composition est colossal de la première à la treizième pièce. Mais on perd les mots de David Giguère à travers l’instrumentation. C’est juste un peu dommage étant donné la force musicale de l’album.


Écoutez David Giguère parler du processus créatif qui a mené à Constance au microphone de Monique Giroux : 

David Giguère s'entretient avec Monique Giroux
David Giguère s'entretient avec Monique Giroux

Chants libres à Monique du 17 novembre 2019

Audio

Découvrez d’autres albums offerts pour écoute sur notre site.

Le meilleur des années 2000

Quelle musique écoutait-on dans cette décennie pas si lointaine qu'est celle des années 2000? Côté pop, nous avons été gâtés. Des chansons inspirées, riches de nouvelles dimensions orchestrales, et de l'indie érudite à portée universelle; c'était, assurément, le début d'un temps nouveau.

Malajube, Les Cowboys Fringants, Ariane Moffatt, Karkwa, Alfa Rococo, Alexandre Désilets, Stefie Shock, La patère rose, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.