Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Philippe Katerine capte l’air du temps sur Confessions

L'écoute se termine demain

Par
Mathieu Valiquette

L’unique Philippe Katerine signe l’un de ses albums les plus modernes avec Confessions. Une aventure luxuriante de 57 minutes où des invités de marque de toutes les générations sont conviés.

Il est rassurant de constater que l’iconoclaste chanteur français est non seulement toujours aussi inspiré et libre dans son art, mais qu’à 50 ans il peut offrir des petites perles rap et electro-pop sans que ça sonne faux ou forcé.

Il faut l’entendre s’amuser sur 88 %, en duo avec la vedette rap de l’heure en France, Lompale, dans une dénonciation très originale de l’homophobie. Ou encore, chanter la tristesse d’une « journée sans baiser » (Une journée sans) sur un rythme soft trap.

Bien ancré dans son époque côté musique, oui, mais aussi par les références présentes dans les textes, qui se veulent autant intimes que sociaux. Emmanuel Macron, l’attentat du Bataclan, Kayne West, YouPorn, les égoportraits… Katerine est l’observateur d’un monde encore plus absurde que les paroles de ses chansons.

Les invités sur l’album:

Angèle (Duo)
Camille (KeskesséKçtruc?)
Clair (Une journée sans)
Chilly Gonzales (Duo)
Dominique A (Bof Génération)
Gérard Depardieu (Blond)
Léa Seydoux (Rêve heureux)
Lompale (88 %)
Oxmo Puccino (La clef)

Des détails dans la réalisation ajoutent à la réussite de l’album, le dixième de l’artiste. Comme ce fil qui unit les 18 pièces, sans qu’il y ait interruption entre elles. Ou encore le pont qui est fait entre certaines chansons, comme si l’une était la suite directe de l’autre par la répétition des phrases.

Si certains s’attendaient à ce que Philippe Katerine soit un feu de paille après la sortie de Je vous emmerde il y a 20 ans, le temps leur a donné tort. Il s’agit plutôt d’un des artistes les plus importants et respectés de sa génération. « Répétez ça à l’infini », insiste-t-il sur Bof Generation. On a envie de lui obéir à la lettre.

Électropop

Des pièces à la musique et aux textes débridés, au son éclectique, bien trempé dans l'électronique. Dans cette pop rêveuse et dansante, les bidouilleurs sont rois et travaillent comme des orfèvres, pour le plus grand plaisir des mélomanes.

Grimes, Jérôme Minière, Christine and the Queens, Owen Pallett, Katerine, Arcade Fire, Suuns, Misteur Valaire, Thus Owls, Feu! Chatterton, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.