Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Temptation : des relectures audacieuses de Chantal Chamberland

L'écoute se termine demain

Par
Ariane Cipriani

Sur son septième album, la chanteuse rassemble des chansons d’horizons musicaux très différents autour d’un jazz-blues sensuel.

La chanteuse à la voix enfumée ratisse si large qu’à voir la liste des titres choisis, on se demande où elle va nous emmener. Et pourtant, quel album cohérent et intimiste, dont elle assure la réalisation – première expérience pour elle.

Chantal Chamberland, qui n’a jamais eu de rigidité par rapport à la musique, a débuté en jouant de la guitare folk et rock. On sait aussi combien le blues lui sied si bien. Elle s’est ensuite tournée vers le jazz, avec cette voix nocturne, grave et enfumée, une voix qui en impose, qui a de la prestance même dans la retenue.

L’exercice de jazzer des chansons pop n’a rien de nouveau, et la musicienne québécoise l’a précédemment très bien fait, entre les standards d’usage. Elle ose maintenant reprendre des succès plus pop et plus récents, soutenue par plusieurs instrumentistes, dont le contrebassiste Paul Intson et le pianiste Éric Boucher.

Elle insuffle une très légère brise sud-américaine à la romance d’I Think of You, de Rodriguez, et berce de bossa nova Love Never Felt so Good, de Michael Jackson (popularisée par Justin Timberlake). Elle se lance même dans Chasing Cars, de Snow Patrol, adoucie par les violons et dont la beauté du chant émeut. On redécouvre aussi Miss Sarajevo, de Brian Eno et U2, qui revêt ici, tout comme I Want to Dance with Somebody, de Whitney Houston, un manteau de piano. La reprise sans percussion de Believe, de Cher, détonne un peu, tant le rythme de la chanson originale primait et martelait le propos.

La chanson-titre vient du catalogue de Tom Waits. En grande admiratrice, elle ne dénature en rien la composition de l’indomptable chanteur en conservant les essentielles percussions.

Quelques monuments viennent agrémenter le disque, comme I Put a Spell on You, de Nina Simone, ou Ain’t No Sunshine, de Bill Withers. Et arrive ici une belle surprise : la chanteuse allie brillamment ce classique soul à I Can’t Stand the Rain, d’Anne Peebles.

Étonnamment, tout ça se tient très bien ensemble, grâce à une instrumentation et une orchestration finement dosées. Pas de prouesses vocales juste pour épater la galerie, pas de violons pleurnichards pour inciter aux larmes. Rien de superflu. Un choix stylistique qui permet de garder l’essence des compositions et des mots, avec l’élan jazz bien présent tout du long.

Ce n’est pas la fin des surprises : Chantal Chamberland se prépare à dévoiler un premier disque de Noël dans quelques semaines. Parions qu’on l’écoutera jusqu’à très tard dans la nuit, comme celui-ci.

Vous aimerez aussi ces listes d'écoute musicales :

Blues

Le blues, c'est une épaule qui nous comprend, nous soutient et nous console quand l'univers semble s'être donné le mot pour nous maltraiter. Le blues, c'est le refuge absolu, mais aussi une sacrée bonne musique, à l'origine de tellement d'autres comme le rock, le soul et le RnB. Le blues, c'est la mélancolie suprême et le bonheur total.

B.B. King, Albert King, Freddie King, Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan, Sonny Boy Williamson, Bukka White, Luther Allison, T-Bone Walker, Lightnin' Hopkins, Eric Bibb, Taj Mahal, Lucky Peterson, Johnny Winter, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.

Stanley Pean

L'animateur de l'émission Quand le jazz est là, Stanley Péan, vous ouvre son cœur musical avec une liste d'écoute de ses œuvres fétiches, interprétées par les plus grands musiciens. Vous en voulez plus? Écoutez aussi Quand le jazz est là sur ICI Musique, du lundi au vendredi de 17 h 30 à 20 h.

A Night in Tunisia par Art Blakey, 'Round Midnight par Miles Davis, Blue Train par John Coltrane, Cantaloupe Island par Herbie Hancock, Chan Chan par Rafael Zaldivar, Haitian Fight Song par Charles Mingus, It Could Happen to You par Chet Baker, L'âme à la tendresse par Andrée Boudreau, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.

Chaud jazz

Peu importe le temps de l'année, ce jazz est brûlant. Servez-vous en pour réchauffer le temps froid ou pour agrémenter vos moments ensoleillés et festifs. Cette sélection de jazz instrumental vous offre des harmonies riches dans une ambiance urbaine et électrique. Le piano et les cuivres occupent une place prédominante, suivi de près par l'orgue Hammond et le walking bass. On se croirait en plein club de jazz au centre-ville.

Chet Baker, Count Basie, Jean Beaudet, Bernard Primeau, Michel Legrand, Duke Ellington, Wynton Marsalis, Julie Lamontagne, Marie-Claire Durand, Oscar Peterson, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.