Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Hell Bent with Grace, d'Angel Forrest : sans compromis

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

C’est un album d’une artiste à la croisée des chemins que lance Angel Forrest avec Hell Bent with Grace. Après 30 ans de carrière, la cinquantaine toute jeune, la diva québécoise du blues, plus que jamais en possession de ses moyens, fait sauter la cabane avec des chansons incandescentes et séduisantes, dans une interprétation sans compromis.

Angel Forrest plonge avec authenticité dans des chansons où sa nouvelle perspective de femme mûre, comme elle nous le présente, se révèle dans des textes aux sujets difficiles comme le suicide (The Blame Game, avec son refrain accrocheur), ou encore en portant un regard rétrospectif sur sa vie, ses relations et, surtout, sur elle-même. Pour se faire, elle est toujours entourée de ses fidèles collaborateurs Denis Coulombe (guitare acoustique, basse, voix) et Ricky Paquette (guitares électriques, Dobro, voix) qui assurent aussi conjointement la réalisation de l’album.

En quelque sorte, Hell Bent with Grace est un album bilan, non pas de ceux que l’on fait avant de quitter la scène. Angel Forrest fait le point pour mieux repartir, solidement, avec des chansons qui touchent la cible avec maîtrise et un plaisir évident. On a affaire à l’une des équipes de rêve du blues d’ici, et ce nouvel album en est certainement la preuve. Ça groove, ça rocke et c’est irrésistible : Angel Forrest possède une belle voix juste, incarnée et un brin rauque, parfaite pour le blues-rock qu’elle nous offre avec une justesse qui fait qu’on en redemande.

Hell Bent with Grace est un magnifique album réalisé dans l’urgence de dire, de chanter, de réaffirmer qu’à 50 ans, la vie est très loin d’être terminée. En dépit des obstacles, avec talent et expérience, Angel Forrest y mord avec ses mots et sa voix, accompagnée avec maestria par des musiciens incomparables. Sans faute.

Hell Bent with Grace (Ad Litteram), d’Angel Forrest, est paru le 1e novembre 2019.

Vous aimerez également :

Contrer le blues par le blues avec Pierre Therrien et Jordan Officer

Vidéo : Bernard Adamus chante L’erreur

Le blues du terrien

Voici le meilleur du blues, dans l'esprit de l'émission Le blues du terrien, où Pierre Therrien vous propose une sélection de chansons taillée sur mesure pour les amateurs de ce genre musical indémodable. Le groove est à l'honneur dans cette liste d'écoute complémentaire à l'émission du même titre, présentée le jeudi de 22 h à minuit et le vendredi de 20 h à 22 h.

Stevie Ray Vaughan, Lachy Doley, Tracy Chapman, Joe Bonamassa, Dawn Tyler Watson, John Lee Hooker, Howlin' Wolf, Colin James, Otis Spann, Led Zeppelin, Big Mama Thornton, B.B. King, Nadja, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.

Blues

Le blues, c'est une épaule qui nous comprend, nous soutient et nous console quand l'univers semble s'être donné le mot pour nous maltraiter. Le blues, c'est le refuge absolu, mais aussi une sacrée bonne musique, à l'origine de tellement d'autres comme le rock, le soul et le RnB. Le blues, c'est la mélancolie suprême et le bonheur total.

B.B. King, Albert King, Freddie King, Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan, Sonny Boy Williamson, Bukka White, Luther Allison, T-Bone Walker, Lightnin' Hopkins, Eric Bibb, Taj Mahal, Lucky Peterson, Johnny Winter, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.