Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Alain Souchon : l’âme fifties qui « s’ramène les cheveux » vers l’avant

L'écoute est terminée

Par
Ariane Cipriani

Tout ce qu’on aime d’Alain Souchon se trouve sur son quinzième album : le romantisme, la mélancolie et l’humanisme, le tout tricoté de douce guitare folk.

Le temps qui file, Souchon le chante souvent. Il a filé plus de 11 ans depuis D’où ma peine vient. Entre-temps, il y a eu les deux albums avec l’ami Laurent Voulzy, le conte musical Le soldat rose et plusieurs spectacles. On attendait toutefois, ici comme en France, un nouveau rendez-vous doux avec Souchon, en solo.

Écoutez Alain Souchon parler de sa carrière et de son nouvel album au microphone de Monique Giroux :

Alain Souchon s'entretient avec Monique Giroux
Alain Souchon s'entretient avec Monique Giroux

Chants libres à Monique du 20 octobre 2019

Audio

Le musicien offre 10 histoires comme de petits polaroïds, des moments captés sur le vif entre son enfance et aujourd’hui. Dans la chanson titre, il énumère ses premières connaissances du monde : la guerre d’Algérie, Jeanne Moreau et Jean Gabin, la Renault 4 chevaux et la Peugeot 203. Le bon vieux temps? Non. Il réfère simplement à l’époque qui était la sienne pendant sa jeunesse.

Puis, la vie avec son rouleau… comme il le chante sur On s’aimait, joli souvenir d’un amour d’autrefois. Souchon jette souvent son regard dans le rétroviseur, sur des sujets qui ne passent pas de mode, par exemple, la lutte des classes, chantée sans colère sur Debussy Gabriel Fauré, où Souchon oppose Johnny Hallyday et Chuck Berry aux deux compositeurs classiques. Autre fenêtre spatiotemporelle : Ronsard Alabama. Déjà, le titre! Sur une musique typiquement sudiste américaine, il pose un extrait du Voyage d’Arcueil, de Ronsard. Ça marche parfaitement et ces mots immuables sur le bonheur impossible résonnent longtemps.

Si Souchon ne fait pas la description de l’époque actuelle avec des références aussi précises, il n’en est pas déconnecté pour autant. La France d’aujourd’hui, on la retrouve dans Un terrain en pente, où le chanteur se place en observateur, au bord de la Seine, juxtaposant les femmes aux fenêtres de la cuisine et les laissés pour compte qui fouillent les poubelles (De mon belvédère, je regarde la France / Avec ses lumières, ses souffrances).

Le cafard capillaire, l’amour perdu et l’Angleterre

Souchon a ce don de décrire des romances fantasmées, des lieux de passage qui laissent des impressions vagues mais prégnantes, avec une rigolade au tournant de la rime. Ses phrases si courtes vous dressent toute une histoire. Sa perte de cheveux, le tendre Souchon la chante avec dérision dans On s’ramène les cheveux, autre chanson qui déborde de références, cette fois-ci à l’Angleterre, en évoquant la fameuse rencontre de Keith Richards et de Mick Jagger.

Le musicien y va aussi de sa propre mélopée du camionneur, sujet inépuisable chez les artistes folk. Sauf que dans Irène, la compagne qui s’ennuie n’attend plus son homme. L’amour s’étiole et elle quitte le foyer.

En famille et en ami
Sur ce quinzième disque, Laurent Voulzy signe plusieurs musiques. Souchon a souvent dit qu’il doit beaucoup à la sophistication de Voulzy pour avoir raffiné son matériel. En échange, Souchon lui a signé plusieurs textes. Un couple qui dure, ces deux-là!

Omniprésents entre l’écriture et le studio, ses deux fils, Pierre et Charles, portent plusieurs chapeaux. La qualité de production, on la doit aussi à Clément Ducol, musicien classique contemporain et percussionniste qui travaille dans la pop depuis plusieurs années (collaborateur et conjoint de la chanteuse Camille). Ducol signe les orchestrations et la réalisation, en plus de partager le piano avec Pierre.

En conclusion, la chanson composée pour le film Ouvert la nuit, d’Édouard Baer, paru en 2016. Le réalisateur cosigne en retour les paroles de Presque, sur l’amour toujours imparfait.

Souchon, l'éternel gamin, avec son alliage de tendresse et d’humour, pose des mots sur les maux contemporains avec une compréhension limpide des bobos de l’âme. Il pose un baume sur nos fragilités et nos blessures. C’était déjà ça avec Foule sentimentale, qui dénonçait notre société se réfugiant dans le bonheur individuel, chacun dans sa compensation et sa consommation. Ça l’était même avant, sur J’ai dix ans. Quarante-cinq ans plus tard, il reste un réconfort pour tous. Avec lui, on a tous les âges, sans jamais vraiment vieillir.

Suite à la parution numérique d'Âme fifties, une version physique de l'album sera disponible dès le 25 octobre.

Folk actuel

Du folk contemporain mur à mur, voilà ce qui vous attend ici. De la guitare et des voix portées par des rythmes festifs ou encore des ballades mélancoliques : une sélection de folk actuel, bien attachée aux racines nord-américaines du genre.

Richard Séguin, Chloé Sainte-Marie, Tire le coyote, Chantal Archambault, Fred Pellerin, Les sœurs Boulay, Alexandre Belliard, Laurence Hélie, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.

Les amours modernes

Découvrez le romantisme aux couleurs pop du 21e siècle. Sujet inépuisable et central abordé en musique depuis toujours, voici l'amour rêvé, réel, heureux ou déchu, chanté au présent par cette nouvelle génération qui manie aussi bien les cordes que les sonorités électroniques et l'échantillonnage.

Hubert Lenoir, Juliette Armanet, Fanny Bloom, Pierre Lapointe Vendredi sur Mer, David Giguère, Men I Trust, Jimmy Hunt, Charlotte Cardin, Yann Perreau, etc. 

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.