Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Georges Ouel : lenteur, délire et chansons pour tout foutre en l’air

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Écoutez combien il sait écrire des textes, Georges Ouel. C’était déjà évident sur son microalbum de cinq titres paru en 2015, puis il l’a prouvé à nouveau en août dernier lors des demi-finales du Festival international de la chanson de Granby (FICG). Avec sa poésie franche, parfois sucrée (Douze canettes), parfois assez salée merci (La langue du lardon), son phrasé et sa manière distinctive de gratter la guitare, impossible de ne pas penser à un Georges Brassens nouveau genre.

Brassens, oui, mais c’est au bout de la deuxième écoute que j’ai trouvé à qui cette voix nouvelle me faisait aussi penser : Guy-Philippe Wells! Autant dans le grain de la voix que la manière de déclamer les textes poétiquement imagés. Ces comparaisons, je n’en fais mention que pour vous aider à situer l’univers musical de Philippe Ouellet (son vrai nom), car son Georges Ouel est un personnage unique.

Dans Les habits de la bisbille, ça valse tout doucement. Au début sur une guitare country folk puis un peu plus loin sur le piano entraînant d’Ismaël Chagnon. L’amour qui casse en morceaux, la dégringolade du cœur ainsi que tous les choix (bons et mauvais) de la vie ne peuvent se jouer de manière plus joyeuse. C’est agréable de se trouver devant des textes si bien écrits qu’ils possèdent plusieurs niveaux d’interprétations.

« À toi / Cette chanson / Elle est pour toi / Toi qui navigues / Toi qui ne trouves pas / Toi qui chavires / Et ne fais pas le poids / Le poids de la vie / Des multiples choix / Ne t’en fais pas » - Extrait de la pièce Les habits de la bisbille

Douze canettes est une saprée bonne chanson. À tous les niveaux. Dans sa structure, cette double finale, le chœur qui arrive juste au bon moment et bien sûr le texte (encore lui). Les mots sont plus rigolos, mais Ouel ne nous fait pas moins réfléchir. Cette fois, ce sont les joggeurs qui passent dans le tordeur de l’auteur, alors que le narrateur assume sans rougir sa paresse. Cette pièce est un baume dans cette ère de course folle où la mort frappe avec ou sans espadrilles. Préparez-vous, car cette chanson, vous l’aurez en tête longtemps. Pour Georges, elle sera une pièce phare qu’il devra trimballer plusieurs années.

Les monomanies du bonheur, c’est non seulement l’éloge, mais le triomphe de la lenteur. Un retour aux sources de la chanson folk lente, où l’on fait la fête aux mots. Oubliez les artifices et les paillettes, même en spectacle, le pied sur une boîte, Georges Ouel fait opérer son charme en toute simplicité. On annonce ce trop court album de sept titres comme, peut-être, la face A d’un album complet à venir. Nous attendrons la suite, en utilisant les musiques de Ouel pour nous extirper momentanément de notre époque criarde.

« Je n'ai pas choisi de métier / Car je rêve encore de liberté / Et comme c'est beau, c'est si beau la vie / Quand tu peux dormir l'après-midi » - Extrait de la pièce J’ai pas de tattoo

Découvrez d’autres albums offerts pour écoute sur notre site.

Écoutez nos webradios :

Grande chanson française

Ces chansons et interprètes ont fait l'histoire et marqué profondément le public des deux côtés de l'Atlantique. On ne s'en lasse pas, de ces émotions brutes, mélodies grandioses et rimes savoureuses de sons et de sens. Faites un voyage dans le temps, au cœur de ce remarquable répertoire.

Léo Ferré, Juliette Gréco, Édith Piaf, Jacques Brel, Georges Brassens, Barbara, Serge Reggiani, Georges Moustaki, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.

Jour de pluie

Vous reconnaîtrez de nombreux incontournables et découvrirez assurément de nouvelles mélodies touchantes. Des chansons nostalgiques qui nous collent au cœur et à l'oreille, et qui détaillent pour nous les émotions qui se lovent au fond du cœur. Une liste d'écoute musicale réconfortante comme l'amitié, qui déclame ses passions haut et fort autant qu'elle vous enveloppe de musique intimiste.

Jean-Pierre Ferland, Serge Gainsbourg, Jacques Brel, Carla Bruni, Jane Birkin, Isabelle Boulay, Philippe B, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.