Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Besame Mucho d'Edna Vazquez avec Pink Martini : enfin sur disque!

L'écoute est terminée

Par
Ariane Cipriani

Depuis deux ans, la joyeuse troupe de Portland invite la musicienne d’origine mexicaine à partager la scène avec elle. Afin de faire rayonner son talent pour atteindre le plus vaste public possible, la collaboration se matérialise dans un formidable microalbum.

Il n’y a que cinq chansons sur le disque, mais elles en valent bien le double, grâce à l’intensité de cette musicienne d’exception. Edna Vazquez possède le genre de voix qui vous immobilise, qui capte toute votre attention, dans la projection comme dans le murmure.

C’est ce qui se produit dès les premières secondes de sa relecture du classique des classiques, Besame Mucho. Pareil avec sa version du boléro Quizas, quizas, quizas (mieux connu par le public nord-américain grâce à l’adaptation de Nat King Cole, Perhaps, perhaps, perhaps).

Edna Vazquez propose aussi une de ses compositions, Sola Soy, sur la solitude et le désir de liberté, deux thèmes inhérents au parcours de la chanteuse. Née à Jalisco, au Mexique, Edna Vazquez a déménagé en Orégon à l’adolescence. Ce n’était pas un choix : après avoir dit à ses parents qu’elle était lesbienne, ceux-ci l’ont envoyée vivre aux États-Unis chez sa tante. Elle dira, lors d’une conférence Ted (les fameux TEDx Talks, diffusés gratuitement sur le web) : « Je suis devenue une militante pour mes rêves. » (La relation avec sa famille s’est depuis améliorée).

Musicienne douée et passionnée, Edna Vazquez a intégré le mariachi Los Palmeros, devenant l’une des premières femmes mariachis. C’est que son prodigieux jeu de guitare a de quoi impressionner, autant que sa voix émotive et franche. Artiste de scène avant tout, ses prestations vous atteignent directement au cœur tant elle met le sien à découvert.

Du côté de Pink Martini…
C’est une habitude, chez Pink Martini, d’enrichir sa musique en invitant des artistes d’horizons divers. Thomas Lauderdale, le pianiste et leader du groupe, est toujours à l’affût de la prochaine découverte. Pour nourrir sa propre inspiration, et par désir de faire la courte échelle à des musiciens de talent. Enthousiaste et encourageant, il ne voit pas les limites, mais perçoit toujours les possibilités. Au début de l’aventure de Pink Martini, c’est lui qui a convaincu la chanteuse China Forbes, alors que tous deux étudiaient à Harvard, qu’elle pouvait chanter en quatre langues. On connaît la suite...

Un soir, Thomas Lauderdale se pointe au Everyday Music, une chaîne de magasins de musique de Portland, où Edna Vazquez se produisait régulièrement. Il a alors invité Edna Vazquez à collaborer avec Pink Martini. Les affinités sont évidentes, puisque le joyeux orchestre affectionne beaucoup, entre autres métissages, les musiques latines.

Edna Vazquez, avec son chant poignant et sa voix puissante, a trouvé un écrin enveloppant parmi cette douzaine de musiciens aguerris. La gravité de ses interprétations se marie étonnamment bien à l’instrumentation enthousiaste et fluide du collectif. Le Harvey Rosencrantz Orchestra prête aussi son talent à cette collaboration avec Pink Martini.

Voici maintenant cette collaboration gravée sur disque, pour faire rayonner dans le monde entier l’intensité de la musicienne. Une énième bonne idée de Pink Martini. On y reviendra souvent.

Jazz latino

Telle une éponge, le jazz latin absorbe et intègre parfaitement les couleurs et les rythmes de la salsa, du tango, de la rumba, de la samba, du zouk antillais et bien d'autres. Le résultat est une musique chaude et ensoleillée, aux rythmes irrésistibles et à l'allégresse contagieuse.

Chucho Valdes, Gonzalo Rubalcaba, Conte Candoli, Tito Puente, Paquito D'Rivera, Roberto Fonseca, Arturo Sandoval, Cal Tjader, Xavier Cugat, Willie Colon, Chico O'Farrill, Michel Camilo, Jane Bunnett, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.