Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Changer de trottoir : les différents masques de Raton Lover

L'écoute est terminée

Par
Mathieu Valiquette

Les deux premiers albums de Raton Lover nous avaient fait découvrir un groupe pop rock qui alliait chansons légères et chansons plus profondes, avec un penchant pour l’americana et les sonorités vaporeuses des années 60 et 70. Changer de trottoir poursuit dans cette veine en ajoutant à cette palette un côté accrocheur encore plus assumé.

Une courtepointe musicale

Barrage, qui ouvre l’album avec son refrain évoquant les Eagles par ses harmonies vocales, laisse présager un album folk country. Ce n’est pas tout à fait ça. On imagine très bien Louis-Jean Cormier chanter les deux pièces qui suivent, Ça sert à rien et Dis-moi. C’est bien fignolé, et les paroles du chanteur Simon Lachance sont juste assez poétiques pour nous intriguer.

Vient ensuite le premier extrait, J’crache du sens, une pièce très lumineuse qu’on risque d’entendre à la radio cet automne. Raton Lover tient peut-être ici son premier succès.

Le milieu de l’album montre le côté plus givré du quintette de Québec. Marcel, Ta yeule et Visite jouent sur un registre assez différent du reste, de sorte qu’on pourrait avoir l’impression que c’est un autre groupe qu’il nous est donné d’entendre.

Pour poursuivre le jeu des comparaisons, on pense à un groupe comme Zébulon qui, dans les années 90, offrait ce genre de rupture de ton avec notamment Ça fait mal en d’dans et Les femmes préfèrent les ginos, qui se côtoyaient sur le même album. Et quand on y pense, on réalise que des groupes du genre, qui jouent sur ces deux fronts, il y a en a très peu en 2019, du moins au Québec.

Bien que le son de Raton n’ait rien de révolutionnaire – on alterne de façon classique entre chansons plus douces et chansons énergiques –, il y a quelque chose qui surprend dans ce mélange des styles et de tons qui en font un album fort divertissant et non prévisible.

Ville de Québec

La ville de Québec et ses environs ont, depuis plusieurs années, une scène musicale riche, vivifiante, éclectique et inspirante. Constituée d'artistes qui ont grandi dans la région, ou d'autres qui s'y sont installés, cette liste de lecture vous fera entendre autant des artistes plus connus comme Safia Nolin et Alaclair Ensemble que d'autres à découvrir comme les formations Élégie et The Johans. Boulimiques de musique ouverts à différents genres, cette webradio est pour vous!

Emilie Clepper, Ghostly Kisses, KNLO, The Seasons, Lou-Adrianne Cassidy, Mauves, Gabrielle Shonk, Maude Audet, Ponctuation, Beat Sexü, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite, créée avec soin par nos programmateurs musicaux.