Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Iris pollués : le regard doux, scintillant et pop de Marie Onile sur la vie

L'écoute est terminée

Par
François Marchesseault

Le parcours musical de Marie Onile débute en 2013 à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, sa ville natale. La diplômée de l’École nationale de la chanson de Granby saisit l’occasion de composer, de chanter et de se produire sur scène pour transmettre une part de lumière à sa communauté. Après un passage remarqué à l’émission de télé La voix (2014), puis une présence lors des demi-finales du Festival international de la chanson de Granby en 2016, la jeune artiste de 22 ans a lancé cette même année Morceaux de verre, un premier album empreint de délicatesse. Avec Iris pollués, Marie Onile renoue avec les airs de piano légers et les mélodies bien ficelées, et pose à nouveau son regard tendre sur l’amour et le monde qui l’entoure.

Le tour de ses jambes est un bel exemple de cette manière qu’a l’auteure d’observer le monde. Sur un rythme assez pop, Marie Onile nous rappelle que la beauté de l’être humain se trouve dans la différence, l’originalité de chacun. Une ode à l’acceptation de soi.

« La pression sociale / Et l’expression de soi / En combat colossal / Sous le même toit » – Extrait de la pièce Le tour de ses jambes

Sur certaines pièces, Yeux de verre et la très jolie Petit (emmène-moi), entre autres, quelque chose dans les mélodies vocales et la manière de composer rappelle les musiques de Chloé Lacasse. C’est plutôt subtil, et dans l’ensemble, il est difficile de distinguer des influences fortes.

Iris pollués, mes trois pièces favorites :

  • Yeux océans
  • Coma
  • Petit (emmène-moi)

Ce nouvel album n’est pas bien loin, musicalement, du disque précédent. Néanmoins, à la réécoute de Morceaux de verre (2017), je me rends compte que la direction artistique d’Iris pollués est plus claire. L’ensemble de l’œuvre forme un tout plus cohérent. Ici, pas de pièce country comme Le néant des congés. Une bonne chanson, mais qui changeait tout à coup complètement l’ambiance de l’album.

La présence de Vincent Appelby à la réalisation et à la co-composition de trois titres (Yeux de verre, Petit (emmène-moi) et Le tour de ses jambes) n’est peut-être pas étrangère à cette qualité d’ensemble, cette ligne directrice plus définie. Appelby a prouvé son sens inouï de la mélodie et du rythme sur ses deux trop peu entendus et diffusés premiers albums (En éveil et Maladie d’écran), et Iris pollués bénéficie de sa présence.

Talentueuse, Marie Onile, prend de l’expérience et de l’assurance, autant comme interprète, que comme auteure et compositrice. Tout n’est pas encore à point, mais dès la première écoute, vous fredonnerez déjà ses airs aériens et pop. Et dans ce genre musical où la concurrence est forte, la jeune musicienne réussit à se démarquer.

Le lancement d’Iris pollués aura lieu le 26 août à la Chapelle du rang 1, à Lac-Mégantic, ainsi que le 29 août au Ministère, à Montréal.


Découvrez d’autres albums offerts pour écoute sur notre site

Écoutez notre webradio :

Nos découvertes musicales

Voici une liste d'écoute musicale éclectique, à la fois douce et éclatée, où vous pourrez entendre de poignantes et sublimes musiques instrumentales, de la chanson pop, du folk et même du hip-hop. Faites la connaissance de talentueux artistes émergents d'un peu partout au pays. Mélomanes curieux et aventureux, avides de découvertes, cette webradio est pour vous.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.