Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Une cigale... celtique!

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Trudel

Ce n’est pas d’hier qu’on joue et qu’on aime la musique celtique. Plus d’un siècle avant l’éclosion des écoles nationales romantiques au 19e siècle, les airs traditionnels écossais, irlandais ou gallois jouissaient déjà d’une grande popularité auprès des amateurs de musique du Royaume-Uni. Dès le tournant du 18e siècle, plusieurs compositeurs célèbres se sont intéressés à ces airs populaires et les ont intégrés de diverses manières dans leurs œuvres. Flairant la bonne affaire, des éditeurs de musique ont fait paraître de nombreux arrangements signés Henry Purcell, Francesco Geminiani ou Georg Friedrich Haendel et leur ont ainsi assuré une large diffusion.

De très belles pages de musique authentiquement celtique ont également vu le jour à cette époque. En font foi les partitions des Écossais James Oswald (1710-1769), William McGibbon (1690-1756) et John Reid (1721-1807), ainsi que de l’Irlandais Turlough O’Carolan (1670-1738). Pourtant, encore aujourd’hui, les œuvres de ces véritables musiciens celtes n’ont pas toute l’attention qu’elles méritent. Le présent album se veut un hommage à ces compositeurs négligés.

C’est un bonheur d’entendre les instrumentistes de l’ensemble québécois La Cigale défendre cet attachant répertoire. Luth, théorbe, harpe, flûte à bec, violon et viole de gambe s’accordent à merveille dans cette musique tantôt dansante tantôt recueillie, toujours captivante. Longue vie à la musique celtique… et au chant de La Cigale!