Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Paraître ou ne pas être, de Maxime Le Forestier : un album réconfortant

L'écoute est terminée

Par
Mathieu Valiquette

Il y a quelque chose de rassurant dans le fait qu’un artiste comme Maxime Le Forestier soit toujours actif dans le paysage musical en 2019. À l’ère des chansons vites consommées sur les plateformes d’écoute de musique en ligne, ces nouvelles compositions du chanteur parisien ont l’effet d’un petit vent chaud enveloppant.

Presque six ans après Le cadeau, Maxime « le fox-terrier » (comme l’appelait affectueusement Renaud) propose Paraître ou ne pas être, son seizième album en carrière. Sous ce titre-calembour se dévoilent 10 chansons tantôt aigres-douces, tantôt coups de gueule, tantôt tendres comme la rosée, tantôt tout ça à la fois.

Une chanson de son fils

Pour quelques-unes d’entre elles, le chanteur de 70 ans a fait appel à différents musiciens pour accompagner ses textes, comme Julien Clerc, Manu Galvin, le musicien jazz Baptiste Trotignon et même son fils, Arthur Le Forestier, qui a trouvé le texte de Filles amoureuses un peu par hasard dans l’ordinateur de son père et l'a mis en musique en lui donnant un air celtique traditionnel.

Hormis cette pièce et son violon charmeur, le reste de l’album ne s’éloigne pas d'une formule directe qui repose essentiellement sur des guitares acoustiques, une basse et de discrètes percussions. Pas d’arrangements grandiloquents ou d’orchestres pour en mettre plein les oreilles. Paraître ou ne pas être? Maxime Le Forestier prône plutôt la simplicité.

Côté paroles, l’auteur de l’immense succès San Francisco règle ses comptes avec on devine qui sur Le grand connard (Depuis chez mon voisin jusqu’à la Maison-Blanche/il connaît tous les plans par cœur/Il lit des bios de dictateurs/quelques fois ça l’inspire/Il espère être un jour meilleur et faire enfin bien pire), s’interroge sur la fin de l’innocence sur Date limite et s’inquiète du sort de la terre dans Ça déborde.

Monique Giroux

Monique Giroux vous propose des heures de chansons francophones qu'elle aime, de chansons qui disent des choses, qui illustrent le temps; celui qui passe, celui qu'on vit. Son message: «Prenez le temps de découvrir, d'écouter, d'aimer ou pas, mais prenez le temps de vivre les chansons. Elles sont si petites et si grandes à la fois.» Si vous avez envie d'en entendre plus, écoutez son émission Chants libres à Monique, le dimanche de 12 h à 15 h.

Serge Gainsbourg, Fred Pellerin, Barbara, Ariane Moffatt, Pierre Lapointe, Léo Ferré, Stromae, Jane Birkin, Jean Ferrat, Robert Charlebois, Françoise Hardy, France Gall, Dumas, Claude Dubois, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée par Monique Giroux et nos programmateurs musicaux.

Grande chanson française

Ces chansons et interprètes ont fait l'histoire et marqué profondément le public des deux côtés de l'Atlantique. On ne s'en lasse pas, de ces émotions brutes, mélodies grandioses et rimes savoureuses de sons et de sens. Faites un voyage dans le temps, au cœur de ce remarquable répertoire.

Léo Ferré, Juliette Gréco, Édith Piaf, Jacques Brel, Georges Brassens, Barbara, Serge Reggiani, Georges Moustaki, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.