Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Gershwin-Goodyear, du pianiste Stewart Goodyear : sensiblement contemporain

L'écoute est terminée

Par
François Lemay

Il n’a pas fallu de temps au pianiste et compositeur torontois Stewart Goodyear pour se faire remarquer dans le monde de la musique classique. Le LA Times l’a désigné comme « phénomène », alors que le Philadelphia Inquirer a dit de lui qu’il était « l’un des meilleurs pianistes de sa génération ». Il a aussi fait parler de lui en 2010, lorsqu’il a offert, dans une immense prestation qui s’est étalée sur cinq jours, la totalité des 32 sonates de Beethoven à l’occasion du Festival de musique de chambre d’Ottawa. Et dire qu’il a à peine 41 ans!

Pour ce nouvel album, intitulé Gershwin-Goodyear, le pianiste présente deux compositions : Callaloo, pour piano et orchestre, et une sonate pour piano en trois mouvements. L’album se conclut par une relecture d’un grand classique du répertoire américain, Rhapsody in Blue, composée par George Gershwin en 1924.

Le choix de cette pièce n’est pas innocent, puisque dans ses compositions, Goodyear emprunte énormément au travail des compositeurs américains du milieu du 20e siècle, eux-mêmes inspirés par l’arrivée du jazz, surtout dans les passages qui sont un tantinet plus anarchiques que mélodieux. Cela s’entend notamment sur Callaloo (le mot fait référence à un plat traditionnel servi dans les Caraïbes), pièce dans laquelle le pianiste fouille dans ses racines trinidadiennes pour créer un métissage entre les musiques nord-américaines et tropicales.

Pour ce qui est de la sonate pour piano, Goodyear s’inspire de son enfance, qu’il dit avoir été exubérante, et croyez-moi, cela s’entend!

Soulignons aussi l’excellent travail du pianiste Wayne Marshall, qui dirige le Chineke! Orchestra, un orchestre britannique composé majoritairement de jeunes musiciens noirs ou issus de minorités ethniques, le premier du genre à avoir été créé.

Bref, Stewart Goodyear nous offre, avec cet album, un répertoire original fouillé et relativement classique, bien ancré dans une certaine tradition qui, sans faire trembler les colonnes du temple de la musique classique contemporaine, fait la démonstration d’une approche sensible et personnelle. Il nous suffit de nous laisser porter.

Gershwin

Gershwin l'éternel, Gershwin le génial créateur d'airs populaires qui nous trottent encore dans la tête aujourd'hui, autant que de concertos, d'opéra et d'oeuvres symphoniques. Le swing et la ballade dans ce qu'ils ont de meilleur et de plus mémorable. Du bon, rien que du bon.

Summertime, 'S Wonderful, Fascinating Rhythm, I Got Rhythm, Porgy and Bess, Someone to Watch Over Me, et bien d'autres interprétés par Chet Baker, Ella Fitzgerald, Oscar Peterson, Keith Jarrett, Dinah Washington, Stacey Kent, etc. Mais également la Rhapsody in Blue, American in Paris ou le Concerto pour piano. Une webradio rassembleuse pour amoureux du classique et du jazz.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Piano

Vous aimez le piano? Nous aussi! Voici une webradio pour les amoureux du clavier, avec les plus grandes et plus belles oeuvres classiques consacrées à ce que l'on pourrait peut-être appeler le « roi des instruments ».

Les Nocturnes de Chopin, les concertos de Mozart, les sonates et les concertos de Beethoven, le Clavier bien tempéré, les variations Goldberg et l'Art de la fugue de Bach, les sonates de Schubert et de Scarlatti, les œuvres de Satie, les Rhapsodies hongroises de Liszt, Gaspard de la nuit de Ravel, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.