Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Corps coquillage, de Laura Babin : entendre la mer

L'écoute est terminée

Par
Olivier Robillard Laveaux

Avec une facilité pour les compositions mélancoliques et poignantes, une envie de rock brute et une attirance pour les paysages sonores raffinés, Laura Babin fait belle figure sur Corps coquillage, son premier tour de chant dans le paysage musical québécois.

Originaire de Rimouski, l’autrice-compositrice-interprète le dit lors de ses entrevues : elle a besoin d’eau. Les étendues d’eau l'apaisent, lui permettent de composer et de s’extirper du tourbillon. Pas surprenant, Laura Babin a grandi au bord du fleuve en plus de passer des étés autour du lac du chalet familial. On comprend tout le bien que peut lui procurer le son de l’eau qui s’échoue contre les rochers. On comprend également le titre de ce premier disque.

Forme de thérapie pour passer à travers une rupture difficile, Corps coquillage est un album de reconstruction, un passage à vide immortalisé sur disque pour mieux rebondir et, idéalement, passer à autre chose. Inutile de vous dire que le résultat n’a rien de rose bonbon, alors que le titre fait aussi référence à la carapace qu’on se bâtit lors de tels moments de détresse.

Musicalement, l’album montre toute l’évolution dans le parcours de Babin. En entrevue lors de son passage à l’École nationale de la chanson de Granby en 2013, elle vouait un amour au folk et à la musique de Louis-Jean Cormier. Si le raffinement atmosphérique de son album évoque le travail du chanteur, Laura est maintenant ailleurs. Elle se situe aujourd’hui dans un univers rock plus sauvage, et en phase avec le discours qu’elle tenait récemment lors de son passage aux Francouvertes en 2018. Dans sa vidéo de présentation, elle affirmait que la musique devait être le plus personnelle possible, puisque c’est comme ça qu’on touche réellement les gens.

Voilà pourquoi Laura Babin plonge en faisant les choses à sa manière. Sa dégaine grunge, elle refuse de la polir. On l’entend dans la lourdeur de la batterie, dans les effets de chorus et de distorsion de la guitare. La réalisation de Dany Placard est sans compromis, et cette ambiance plus brute permet de mettre en valeur les envolées vocales de Laura.

Au jeu des comparaisons, les noms de Lou-Adrianne Cassidy (pour la sagesse dans la voix), de Rosie Valland (pour la mélancolie) et de Salomé Leclerc (pour le côté plus rock) viennent en tête, mais un fait reste : la musique de Laura Babin n’a rien d’un pastiche.

Écoutez nos webradios :

Jour de pluie

Vous reconnaîtrez de nombreux incontournables et découvrirez assurément de nouvelles mélodies touchantes. Des chansons nostalgiques qui nous collent au cœur et à l'oreille, et qui détaillent pour nous les émotions qui se lovent au fond du cœur. Une webradio réconfortante comme l'amitié, qui déclame ses passions haut et fort autant qu'elle vous enveloppe de musique intimiste.

Jean-Pierre Ferland, Serge Gainsbourg, Jacques Brel, Carla Bruni, Jane Birkin, Isabelle Boulay, Philippe B, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Dans ta tête

Le rock sous un ciel aux nuages denses, qui brasse l'intellect et stimule l'esprit créatif. Cette musique procure la dose d'énergie idéale pour travailler tard le soir ou simplement pour poursuivre une lecture.

Alain Bashung, El Motor, Louis-Jean Cormier, Malajube, Jacquemort, Salomé Leclerc, Daniel Boucher, Chocolat, Monogrenade, Sagot, Violett Pi, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.