Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Bach le caméléon par Jayson Gillham, gagnant du CMIM 2014

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

Le nom de l'Australien Jayson Gillham vous dit peut-être quelque chose : le pianiste a remporté le Concours musical international de Montréal (CMIM) en 2014. Depuis, il mène sa carrière rondement et vient de sortir un troisième album, Romantic Bach, sur lequel il présente la musique de Bach dans des arrangements de pianistes et compositeurs des 19e et 20e siècles.

Romantic Bach, de Jayson Gillham, est un vaste plaisir de redécouverte d’un art un peu perdu depuis l’arrivée du mouvement baroque dans les années 1970-1980, qui a répudié les « versions modernisées » de la musique du grand génie pour adopter l’approche d’une authenticité rigoureuse (autrement dit, jouer la musique telle qu’elle se jouait du vivant de Bach). Pourtant, les adaptations de petits trésors de Jean-Sébastien Bach par d’illustres musiciens tels Rachmaninov, Busoni, Percy Grainger, Myra Hess, Wilhelm Kempff ou même Egon Petri sont en elles-mêmes des œuvres d’art à considérer avec respect.

Jayson Gillham a réuni des arrangements bien connus et d’autres morceaux que l’on découvre agréablement.

Il y a autant de façons d’arranger une pièce de Bach qu’il y a d’arrangeurs. On peut aussi bien être très près du style d’origine que s’en éloigner avec panache. Tout y est. L’interprète doit donc avoir quelques talents de caméléon dans ce genre de programme. Gillham démontre une très belle compréhension à la fois du style de Bach, l’original, mais aussi de celui des arrangeurs, et surtout de leurs intentions.

Pour le simple curieux non expert de l’univers de Bach, les infinitésimales nuances qui différencient les différents arrangements passeront probablement inaperçues. La gravité? Aucune! Considérez tout simplement Romantic Bach comme un album de belle musique pour piano, fort bien joué par un jeune artiste que nous sommes heureux de retrouver après son passage remarqué au CMIM en 2014.

Adapter Bach : un exercice normal et incontournable

L’idée derrière un arrangement d’une pièce de Bach est de lui donner une résonance plus contemporaine. Au 19e siècle et au début du 20e, cela signifiait en général élargir l’amplitude sonore de cette musique. Car, contrairement à celle de ses confrères contemporains comme Händel et Vivaldi, la musique de Bach appelle une sorte d’intemporalité naturelle.

C’est peut-être en raison de sa nature à la fois très logique et très équilibrée? Difficile à dire. Quoi qu’il en soit, les premiers à s’atteler à cette tâche devenue presque routinière ont été les artistes et compositeurs romantiques du 19e siècle.

À cette époque, Bach était en train d’être redécouvert peu à peu. L’apparence « cérébrale » de son art continuait d’en rebuter plusieurs, si bien que ceux parmi ses admirateurs qui souhaitaient le rendre plus « accessible », et qui en avaient la capacité, se sont mis à adapter, à arranger certaines de ses pièces pour le piano (un instrument très connu et même pratiqué par un large public de l’époque).

De nos jours, Bach est bien connu. Il est même une super vedette telle qu’il ne l’aurait jamais lui-même imaginé! Et bien que nous ne soyons en général plus du tout rebutés par des interprétations authentiques de ses œuvres, le plaisir de le redécouvrir sous toutes sortes de formes demeure entier, tellement son génie est universel.

De la plus exquise délicatesse à la surabondance d’épanchements épiques, la musique de Bach véhicule toutes les possibilités, toutes les probabilités.

Sur ses bases, on peut tout jouer. De la grande symphonie au trio jazz en passant par des impros de guitare rock des plus héroïques.

La quantité, la qualité et la variété des compositeurs et artistes qui ont adapté à leur façon la musique de Bach sont un témoignage de la souveraine influence qu’il exerce encore et toujours sur toute la musique.

Qu’on soit ou non fin connaisseur du genre, on ne peut pas s’ennuyer en l’écoutant, peu importe le style utilisé.

Vous aimerez également :

La webradio Bach

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!