Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Comme une douce nuit ensoleillée : découvrez la musique de Giya Kancheli

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

La musique du compositeur géorgien Giya Kancheli est l’une des plus originales et émotionnellement séduisantes d’aujourd’hui. Le violoniste Frédéric Bednarz et la pianiste Natsuki Hiratsuka, avec le bandonéoniste Jonathan Goldman à l’occasion, proposent l’album Sunny Night, une porte d’entrée toute simple sur l’univers du compositeur. Trop simple? Je vous en parle.

Sunny Night est un recueil de petites pièces pour violon et piano, avec bandonéon ici et là, extraites de musiques que Kancheli a écrites pour le cinéma et le théâtre. Atmosphère mélancolique, mélodies agréables, écriture épurée, mais imprégnée d’une touchante tendresse, Sunny Night a quelque chose des albums de nouvelle musique classique très accessible qui se multiplient ces jours-ci. Entre Andréa Stréliski et Chilly Gonzales (approximativement), et s’accompagnant de quelques réminiscences de musiques pour Fellini ou Wajda, Sunny Night est d’une écoute franchement agréable, sans complications inutiles.

Les Montréalais Bednarz, Hiratsuka et Goldman font preuve d’une forte connivence, et dessinent quelque chose comme des courts métrages agréablement vieillots, un peu noir et blanc, un peu sépia, avec ces nuits étrangement éclairées et lumineuses. Sunny Night, le titre d’un film oui, mais le symbole idéal de cette musique.

On se surprend à voir des paysans et des villages isolés dans le Caucase, comme figés dans le temps, presque oubliés du monde moderne et filmés par un cinéaste nostalgique d’un monde qui refuse de mourir. Les films et les pièces pour lesquelles Kancheli a écrit ces musiques n’ont peut-être rien à voir avec cela, mais l’âme du Géorgien est tellement imprégnée par ses racines culturelles que sa musique en reste marquée, peu importe le sujet qu’elle aborde.

Tout cela est assez réussi. Cela dit, comme je le mentionnais plus haut, la musique de concert de Kancheli est l’une des plus intéressantes de notre époque. Elle est plus complexe que cette musique de scène, certes fort belle et magnifiquement interprétée, mais elle est tout aussi accessible et surtout encore plus bouleversante. Sa puissance émotionnelle et dramatique est impressionnante.

Si vous aimez Sunny Night, votre prochain rendez-vous avec Kancheli est tout indiqué : des chefs-d’œuvre comme Morning Prayers, Abii ne Viderem ou Exil vous attendent.

Cherchez ces titres dans Google (il faut bien que ça serve à quelque chose d’utile parfois!), et vous m’en donnerez des nouvelles. En attendant, Sunny Night vous bercera doucement.

Vous aimerez également :

La webradio Contemporaine

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!