Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Quand on s’aime : Tribute to Michel Legrand, la reconnaissance de Nana Mouskouri

L'écoute est terminée

Par
Nathan LeLièvre

C’est un voyage dans le temps qui raconte une cinquantaine d’années de collaboration. Nana Mouskouri nous offre Quand on s’aime : Tribute to Michel Legrand, sur lequel elle retrace le parcours d’un des liens les plus significatifs de sa carrière.

L’assemblage est délicieusement mielleux : trois dizaines de ballades cohabitent avec quelques pièces jazz un peu plus allantes. Les amoureux de pop-léger-pastel-d’une-autre-époque seront comblés par cet album hommage, qui nous transporte vers une époque où l’esthétique musicale à la mode était bien loin de celle qu’on connaît aujourd’hui. La correction de justesse informatisée (le fameux autotune) n’était pas encore arrivée; les onctueux arrangements se faisaient non pas pour des pédales loop, mais pour un orchestre complet (on investissait, à l’époque!); et les textes racontaient des histoires d’amour excessivement mélodramatiques, mais assumées. La nostalgie s’affirme sans détour dès les premières notes des Parapluies de Cherbourg, un choix judicieux pour entamer ce voyage dans le temps.

La complicité Mouskouri-Legrand

La collaboration entre Nana Mouskouri et Michel Legrand s’est étalée sur une cinquantaine d’années. Le contact initial s’est fait alors que Nana, 26 ans, venait de quitter sa Grèce natale pour la première fois en vue de participer à un concours de chant à Barcelone. Elle a remporté le concours en question, qui était diffusé à la radio. Michel Legrand, qui en avait suivi la diffusion, l’a appelée pour la féliciter. Après un passage aux États-Unis afin d’enregistrer un premier album avec Quincy Jones, Nana Mouskouri a pris la route de la France pour aller travailler avec Michel. « Il était pour moi l’âme même de la musique. [Il est] devenu pour moi un véritable mentor, un maître très exigeant dont j’ai beaucoup appris, avec respect et émotion », écrit-elle dans le livret du disque.

Nana Mouskouri a donc endisqué plusieurs compositions de Michel Legrand, mais ce dernier a aussi agi à titre d’arrangeur sur des chansons comme Quatre soleils, Ses baisers me grisaient (paroles de Boris Vian) ou encore L’enfant au tambour. C’est aussi un plaisir d’entendre ces deux artistes chanter en duo des textes que leur avait offert Eddy Marnay : Quand on s’aime, La musique des étoiles, Connais-tu? et Et si demain.

Le deuxième album de ce coffret double compte une collection surtout composée de musiques de film, des chansons en anglais qui ont valu de nouvelles collaborations entre Nana et Michel à partir du début des années 90. Ici, on la retrouve donc dans une esthétique musicale quelque peu différente, où les synthétiseurs prennent un chouia plus de place, notamment sur The Wind Beneath My Wings et Beauty and the Beast (en duo avec le légendaire Harry Belafonte). En revanche, la qualité des enregistrements permet de mieux entendre l’interprète qu’est Nana Mouskouri, toujours en douceur, en grâce et en justesse.

La gratitude de l’interprète

Si Nana Mouskouri a voulu regrouper ses plus belles collaborations avec Michel Legrand sur un album, c’est qu’elle est reconnaissante de l’apport de cet homme à sa carrière. « Il fait à jamais partie de ceux qui m’ont appris à être une chanteuse, à vivre ma passion sans jamais renier ma sincérité », dit-elle. En somme, Tribute to Michel Legrand, c’est un album qui nous permet de nous souvenir et de refaire la route d’une croisée des chemins ayant permis l’essor de deux grands artistes.

Le temps d'une chanson

La chanson est un vecteur formidable de souvenirs. Faites-en l'expérience avec les airs connus des grandes chansons francophones des années 30 aux années 70. Catherine Pépin, animatrice de l'émission Le temps d'une chanson (le samedi de 10 h à 12 h), choisit chaque semaine pour vous les plus belles pièces de ce répertoire. Vous en retrouverez ici un condensé qu'il vous sera impossible de ne pas fredonner.

Édith Piaf, Charles Aznavour, Georges Brassens, Charles Trenet, Barbara, Léo Ferré, Claude Léveillée, Félix Leclerc, Juliette Gréco, Alys Robi, Jacques Brel, Georges Moustaki, Henri Salvador, Guy Béart, Claude Nougaro, Claude François, Nana Mouskouri, etc.

Cette liste d'écoute aléatoire et gratuite a été préparée avec soin par notre équipe.