Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Danser danser danser sur les ruines, du Michel Cloup Duo : réaliser l'utopie

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

Peu connu de ce côté-ci de l’Atlantique, Michel Cloup est pourtant l’un des rockeurs les plus importants et influents en France. Fondateur dans les années 90 du légendaire groupe Diabologum, Cloup travaille depuis quelques années en compagnie du batteur Julien Rufié pour aller aux racines d’une sorte de post-rock/post-punk atypique et rugueux, entre poésie déclamée et chanson, à la fois mélodique et dissonant.

Voici maintenant le quatrième album du Michel Cloup Duo, Danser danser danser sur les Ruines, un magnifique et radical mode d’emploi musical pour réaliser l’utopie d’un monde sans inégalités, sans pauvreté, mais aussi sans mémoire.

Au moment d’écouter ce Danser Danser Danser sur les ruines, il faut imaginer un nouveau monde, remis à zéro, après une révolution où enfin « les invisibles ne le sont plus » (Les invisibles). Michel Cloup fait symboliquement table rase, avec son éternelle voix d’adolescent rebelle et sa guitare irrépressible, et dresse un portrait sombre de sa propre génération : on pense entre autres à la situation précaire des derniers mois en France, avec les gilets jaunes. Mais l’espoir demeure là, encore plus fort, malgré le cynisme, sans nostalgie, incarné dans la génération suivante, la génération future, dont on prédit qu’elle sera « plus heureuse que moi, plus heureuse que prévu » (Le futur dans tes yeux).

L’intensité et la force de chacune des chansons de cet album construit dans un crescendo émotif remuant, la précision rythmique des pièces et leurs arrangements absolument parfaits laissent une impression marquante.

Le sentiment d’écouter un grand album, l’un des meilleurs des dernières années, se précise à chaque plage, tant la pertinence radicale de cette proposition rock est probante. Il est plus que temps que ce duo d’exception soit enfin connu et reconnu en nos terres. Il est aussi temps de danser sur les ruines de ce monde chaotique, et d’enfin réaliser l’utopie du rock qui transforme non seulement le monde, mais les consciences. Magistral.

Danser danser danser sur les ruines (Ici, d’ailleurs), du Michel Cloup Duo, est paru le 29 mars 2019

Vous aimerez également :

Entrevue et prestation : Les Louanges à Tellement Courteau

6 artistes autochtones dont la musique nous transporte