Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Olivier Hébert et le LoFi Octet : faire chambre commune

L'écoute est terminée

Par
Frédéric Cardin

L’époque des vases clos est de plus en plus loin derrière nous (et c’est tant mieux!). Le contrebassiste, tromboniste, compositeur et arrangeur Olivier Hébert en est un exemple probant, mêlant musique de chambre et jazz sur l’album Correspondance, réalisé avec le LoFi Octet, lui-même un heureux mariage d’influences.

La musique de Correspondance réussit à bâtir un pont entre musique écrite (associée aux cordes et à la musique classique) et musique improvisée (associée au jazz), nous transportant ainsi dans une sorte de trame sonore pour cinématographie urbaine.

Car ce que vous devez avant tout savoir, c’est que le LoFi (le contraire de Hi-Fi) Octet est en vérité la rencontre de deux quatuors, un à cordes (plus classique, mais pas exclusivement, constitué de deux violons, d’un alto et d’un violoncelle) et un autre de « chambre jazz » (trompette, piano, batterie, contrebasse/trombone). Deux chambres pour le prix d’une, quoi.

Vous aimerez aussi :

Les compositions d’Olivier Hébert traversent des espaces parfois impressionnistes, parfois plus suggestifs et nocturnes, parfois groovy comme une dégaine dandyesque sous les lumières du centre-ville (comme La crise, qui lance l’album de manière musclée). Ce sont pour la plupart des plages agréables et bien faites, avec une prise de son de qualité.

Correspondance fait un peu penser au band éclectique Cordâme, de Jean-Félix Mailloux. LoFi nage un peu dans les mêmes eaux, mais en plus jazz, avec des sections improvisées qui dessinent des atmosphères stylistiquement plus résolument ancrées dans la tradition jazzistique.

Olivier Hébert possède une solide expérience du métissage des styles. Il a fait les arrangements du concert de Valaire avec l’Orchestre métropolitain dirigé par Yannick Nézet-Séguin, collaboré avec l’Orchestre de l’Université de Montréal, aussi avec plusieurs artistes non classiques comme Koriass et Patrick Watson, ainsi que des big bands de jazz.

À écouter également :

La webradio Jazz d’ici

https://itunes.apple.com/ca/album/correspondance/1449510467?app=music&ign-mpt=uo%3D4