Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Bassekou Kouyaté et Ngoni Ba: célébrer l'amour, l'amitié et la famille

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

De nos jours, dans notre époque chaotique, il est presque devenu subversif de parler de l'amour, de l'amitié et de la famille comme de véritables bases de valeurs pour l’apaisement de l’humanité. C’est ainsi, avec maîtrise et une sagesse qui ne manque pas d’audace, que l’un des plus grands musiciens africains actuels, Bassekou Kouyaté, avec son groupe Ngoni Ba et son épouse, la chanteuse Amy Sacko, nous proposent avec Miri un album ayant au cœur de ses préoccupations sensibles ces mêmes valeurs cardinales, si précieuses en ces temps de crises.

Dans le cadre du Mois de l’Histoire des noirs, deux des plus grandes vedettes du Mali, Bassekou Kouyaté et Habib Koité se réunissent sur scène pour la première fois à Montréal, au National, dimanche le 3 mars 2019.

En langue bamana, « miri » signifie « rêve » ou « contemplation », ce qui énonce bien le programme du cinquième album de celui qui a longtemps travaillé avec Ali Farka Touré. L’album nous entraîne musicalement à Garana, au Mali, lieu de naissance de Kouyaté, pour souligner les joies et les peines que la région a vécues au fil des années.

En compagnie de plusieurs invités de marque, tels Habib Koité, Afel Bocoum et Abdoulaye Diabaté, Bassekou Kouyaté nous propose des airs complexes et enjoués, armé de son n’goni, un luth malien, qu’on appelle aussi djeli n’goni (luth de griot). Sa parfaite maîtrise de ce singulier instrument est telle que ses envolées nous portent à travers une Afrique autant traditionnelle que très ancrée dans le 21e siècle, avec un son hybride où on entend en filigrane des élans blues, tout comme l’Espagne et l’Asie.

Voilà un disque de transformation, de force, d’affirmation d’une Afrique culturellement imposante, à travers les visions et les rêves d’un musicien plus grand que nature, dans toute sa sagesse, sa bonté, son talent et son authenticité. Voilà une offrande musicale très inspirante, chaleureuse, comme un appel à la paix mondiale, à la réflexion et à la solidarité humaine. Sans faute.

Miri (Outhere Records) de Bassekou Kouyaté et Ngoni Ba est paru le 25 février 2019

Vous aimerez également :

Révélation Radio-Canada : les Nomad’Stones en Mauritanie pour un festival nomade

6 artistes autochtones dont la musique nous transporte

Dakar à Bamako

Voici d'envoûtantes sonorités d'Afrique de l'Ouest, où les cordes de la kora, du n'goni ou du luth malien suivent les rythmes donnés par le djembé et autres tambours, sans oublier le chant, élément essentiel qui contient à lui seul la chaleur de cette belle région désertique.

Amadou et Mariam, Cheikh Lo, Rokia Traoré, Baaba Maal, Afel Bocoum, Issa Bagayogo, Orchestra Baobab, Frères Diouf, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Latino mundo

Ici, la tradition rencontre la modernité. Les sonorités et rythmes coutumiers de la musique latine se laissent guider par les tendances pop et urbaines, proposées par une nouvelle génération pour laquelle toutes les avenues sont possibles.

Daude, Gotan Project, Bebel Gilberto, Chico Cesar, Lenine, Mokosos, Manu Chao, Juanes, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.