Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

L'éternel retour, de Barrdo : le mouvement pop-rock perpétuel

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

Pierre-Alexandre (PA pour les intimes) est un homme fort occupé : outre la direction de l’étiquette de disques Poulet Neige, il assume le leadership au sein des groupes Fuudge et Lac Estion. Barrdo, c’est la soupape de liberté créative de Pierre-Alexandre, son double chaotique, autant pop-rock que psychédélique/expérimentale/freak-folk. L’éternel retour est le deuxième album paru sous cette identité et c’est une bien drôle de bibitte que ce disque éclaté au possible.

Barrdo, c’est un souci mélodique constant, une fibre beatlesque certaine, qui donne à la première moitié de l’album un élan sympathique, avec un son aux influences diverses. C’est comme si Pierre-Alexandre voulait inclure le plus de chansons possibles aux sonorités les plus variées possibles. En fait, c’est presque deux albums en un que nous propose l’artiste.

C’est après la (trop) longue chanson intitulée Tôt ou tard, qu’on pénètre dans la seconde partie de l’album, dans un univers plus déroutant, plus sombre, plus lourd, plus progressif, plus expérimental. C’est comme si s’exprimait devant nous une sorte de bipolarité musicale, avec ses deux côtés, à la fois se complétant et se confrontant. Barrdo nous révèle ainsi sa personnalité, et c’est étrange au possible. Les textes, toujours sibyllins, sont souvent répétés comme des prières, sortes de mantras envoûtants et hypnotiques.

Barrdo dérange, séduit et nous mène au bord de notre propre seuil de tolérance. C’est dynamique et varié, mais aussi chaotique et angoissant. Barrdo nous donne à vivre ici l’une des expériences musicales les plus déroutantes de l’année. L’éternel retour est un album nourri par les extrêmes, quand le talent nous montre tous ses visages, sans fard, sans peur et sans reproche. Courageux.

L’éternel retour (Poulet Neige), de Barrdo, est paru le 22 février 2019.

Vous aimerez également :

Ces films biographiques musicaux qu'il faut absolument voir

Entrevue : l’ADN musical riche et diversifié de Mehdi Cayenne à L’effet Pogonat