Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

Radio Batata, de Mehdi Cayenne : l’explosion

L'écoute est terminée

Par
Olivier Robillard Laveaux

Le chanteur Mehdi Cayenne a annoncé ses couleurs. Alors que son précédent album, Aube, proposait des teintes de « rose pâle, gris et beige », son nouveau-né, Radio Batata, est « rouge vif, jaune soleil, bleu électrique ». Au fond, le disque est à l’image du tempérament de Cayenne – survolté –, alors que les chansons énergiques s’enchaînent dans un tourbillon créatif sans frontières.

Au moment de titrer cet article, nous nous sommes retenus à deux mains pour ne pas faire de jeu de mots facile et décrire Radio Batata comme un album épicé au poivre de cayenne… Mais recevoir un jet de poivre de cayenne au visage n’a rien d’agréable, contrairement à l’écoute de ce quatrième album de Mehdi Cayenne, qui donne plutôt envie de danser et de se défouler.

Cette notion de défoulement se trouve un peu partout sur le disque, où les idées se bousculent aussi rapidement que dans la tête de l’auteur-compositeur-interprète-poète-écrivain-comédien algéro-parisien-franco-ontarien.

Adepte des musiques africaines, de rock, de hip-hop et de funk, Mehdi Cayenne distille ses influences à travers les 13 compositions de Radio Batata enregistrées entre Ottawa, Montréal, Vancouver et Paris.

Si l’on a parfois l’impression que le musicien tire dans toutes les directions en même temps, galvanisé par une énergie non loin du punk (Fulton, Joie de vivre, Avale-souci), il fait toujours preuve d’une musicalité qui a fait sa force depuis ses débuts (Croque-pomme, Ça marche pas comme ça).

Coréalisé par Mehdi avec Olivier Fairfield (Timber Timbre), Mark Lawson (Arcade Fire, Colin Stetson, Peter Gabriel) et Nico Quéré (Arctic Monkeys, Nick Cave), Radio Batata surprend par sa grande liberté artistique et son côté anticonformiste. Les textes font également preuve de profondeur et tirent leur influence des chroniques radio poétiques de Mehdi Cayenne diffusées à l’émission Sur le vif (ICI Radio-Canada Première Ottawa/Gatineau) et réunies sur le web sous le nom, justement, de « Radio Batata ».

En nomination dans la catégorie spectacle au Gala Trille d’Or 2019, Mehdi Cayenne se produira le vendredi 22 février au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook. Consultez son site Internet pour toutes les dates de sa tournée, qui l'amènera en Europe au cours du mois de mars.

Écoutez nos webradios :

Rock alternatif

Le meilleur de la scène alternative francophone canadienne dans toute sa splendeur, sans filtre et sans complexe. Des artistes jeunes et des moins jeunes pour qui la musique naît de la volonté d'exprimer ce qui cogne sous le plexus solaire.

Barrasso, Cargo Culte, Cheval Fou, Deux Pouilles en Cavale, Duchess Says, Les Goules, Jérémi Mourand, Metz, Rouge Pompier, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

100% franco-canadienne

Place aux nouvelles générations d'un bout à l'autre du pays -ainsi qu'aux plus établis -, qui rockent, rappent, folkent et poppent en français! Cette sélection a été réalisée avec le concours de nos collègues de l'Ontario, de l'Alberta et des Maritimes.

Anique Granger, Cindy Doire, Daniel Roa, Damien Robitalle, Chic Gamine, Les Jeunes d'Asteure, Tricia Foster, Le Paysagiste, Geneviève Toupin, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.