Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.

The Glimmer, de Fredric Gary Comeau : la lueur de grandes chansons

L'écoute est terminée

Par
Tony Tremblay

Fredric Gary Comeau est un artisan de la chanson qui aime prendre son temps pour fabriquer ses albums, qui fignole ses textes avec passion et qui nous pond souvent des mélodies qui ont toujours le potentiel unique d'être des classiques instantanés.

C’est sans doute pourquoi le poète, romancier, grand globetrotter et auteur-compositeur-interprète acadien réussit toujours à nous donner des disques exquis, remuants et forts, comme The Glimmer, qui aborde des thèmes comme le deuil, les adieux, les ruptures, les déceptions de la vie qui suit et reprend toujours son cours.

The Glimmer est justement l’un de ces albums dont on ne se lasse pas. La chanson-titre, qui ouvre l’album, donne le ton: The Glimmer est un hommage à la mère de Comeau, disparue il y a 20 ans. Cette chanson est cette première lueur qui éclaire l’ensemble du disque, cette humanité qui se pointe, que l’on aperçoit lorsque tout fout le camp.

La voix grave et posée de Fredric Gary Comeau, qu’on a souvent comparée à celle d’un autre poète, feu Leonard Cohen, a pris sur cet album une nouvelle maturité, comme si Comeau avait enfin trouvé sa vraie voix, plus authentique, toujours mélancolique, bouleversante dans la simplicité et la belle nonchalance de son ton.

Entouré de collaborateurs de grande valeur comme Andrea Lindsay et Alexandre Désilets aux voix, ainsi qu'Alexis Martin et François Richard à la coréalisation, Fredric Gary Comeau nous offre des chansons d’une grande profondeur et d’une belle maturité, aux mélodies accrocheuses, qu’on veut ré-écouter encore et encore. Nos chansons préférées : The Glimmer; Going, Going, Gone; When This Fever Breaks; There’ll Be No End to This.

On adore l’audace des arrangements, entre rock et chanson de cabaret, avec quelques pointes expérimentales, où les percussions sont sauvages, le piano fort expressif, et la guitare électrique qui rabote les couplets ici et là. Quel beau travail! Voilà un album absolument magnifique, à découvrir sans faute.

The Glimmer (indépendant), de Fredric Gary Comeau, est paru le 22 février 2019.

Vous aimerez également :

Hubert Lenoir en spectacle-surprise au Quai des Brumes : wow!

Entrevue : Lou Doillon parle de son album « guerrier » Soliloquy à L’effet Pogonat