Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Hologramme : Frank Zappa repart en tournée!
Par
François Lemay

Date de publication

29 sept. 2017

Frank Zappa était un musicien et un compositeur brillant, en plus d’être un citoyen qui avait une vision très articulée et acérée sur les enjeux publics, qu’ils soient économiques, politiques ou philosophiques. Nous pouvons, dans la vidéo ci-dessous, le voir à l’occasion d’un débat organisé sur les paroles pas gentilles dans la musique rock, qui corrompent les jeunes dans les écoles.

Pour ce qui est de trouver un exemple représentatif de sa musique, eh bien bonne chance! Il a fait autant dans le rock, que le jazz, le classique contemporain ou la musique expérimentale.
Ça pouvait être autant ça :


Que ça :

Si aujourd’hui j’écris sur Zappa, qui est décédé en 1993, c’est qu’il y a dans l’air le projet qu’il reparte en tournée. Bien, pas lui en tant que tel, parce qu’il est un peu mort, mais plutôt sous forme d’hologramme. Rien de moins. C’est ce qu’a annoncé l’un de ses fils, Ahmet, à la fin septembre. Évidemment, tous les enfants de Zappa (il en a eu quatre) ne sont pas d’accord, principalement Dweezil, qui présente lui-même un spectacle consacré à la musique de son père. Si nous en croyons le communiqué, la tournée pourrait commencer fin 2017.

C’est quoi, ça, un hologramme qui fait de la musique?

Nous ne parlons pas ici du dessin animé des années 80 Jem et les Hologrammes, mais plutôt d’une technologie qui date du début des années 2000. En fait, nous n’avons pas vraiment affaire à un vrai hologramme en 3D. Il s’agit plutôt d’une mise à jour d’un vieux procédé scénique, utilisé au théâtre, qui consiste à projeter une image sur une vitre. Le procédé a été grandement raffiné, au point où il est possible, à l’aide d’images de synthèse projetées avec un projecteur holographique sur une surface transparente, de créer de façon acceptable l’illusion qu’un artiste se trouve sur scène, même s’il n’y est pas.

Ce sont les Japonais qui ont perfectionné le procédé avec la chanteuse virtuelle Hatsune Miku, qui a commencé à se produire, si nous pouvons employer ce mot, sur scène en 2007.

Comme vous le voyez dans la vidéo, il s’agit d’une pure création synthétique et non de l’avatar d’un être humain vivant ou mort. En fait, pour une compagnie de production, c’est l’artiste parfaite : elle peut se produire dans plusieurs salles en même temps, ne se plaint jamais de la fatigue, ne consomme pas de drogue et n’écrit pas de messages politiques engagés sur les réseaux sociaux.

De ce côté-ci du Pacifique, c’est le 15 avril 2012, au festival Coachella, en Californie, que la technologie a fait ses débuts. Le rappeur Tupac Shakur, mort en 1996, est apparu sur scène à la fin du concert de Dr. Dre et de Snoop pour interpréter deux pièces, dont une posthume.

Le 18 mai 2014, c’était au tour de Michael Jackson de ressusciter pour offrir une prestation aux Billboard Music Awards.

Il y a aussi le groupe virtuel Gorillaz, créé par le musicien anglais Damon Albarn et le dessinateur Jamie Hewlett en 1998, qui a existé sous différentes « incarnations », dont le dessin animé, avant de passer aussi à l’hologramme.

Une visite dans la vallée dérangeante

Toutefois, il y a quelque chose de dérangeant dans tout ça. Si nous regardons les vidéos de Gorillaz ou de Hatsune Miku, notre cerveau sait d’emblée qu’il a affaire à une représentation, comme lorsque nous regardons un dessin animé conçu par ordinateur.

Par contre, lorsque nous avons affaire à la création d’un avatar numérique réaliste, basé sur un être humain dans le but de créer une illusion, il y a toujours un petit quelque chose qui dérange.
C’est ce qui s’appelle la vallée de l’étrange, ou Uncanny Valley en anglais, une expression créée par le scientifique japonais Masahiro Mori au début des années 70. Si l’expression s’appliquait à l’origine aux robots considérés comme réalistes, nous pouvons maintenant l’utiliser pour les images de synthèse qui ont pour but de reproduire l’humain le plus fidèlement possible.

La théorie dit, grosso modo, que plus une représentation synthétique s’approche du réalisme, plus les défauts de cette représentation nous semblent monstrueux. Nous savons que ce que nous voyons n’est pas vrai, alors notre cerveau amplifie tous les signes qui ne semblent pas réalistes. Un petit mouvement de paupière un peu trop saccadé ou une expression du visage qui semble plaquée, par exemple. Nous avons été confrontés à ce phénomène dans le film Rogue One : Une histoire de Star Wars, alors que l’acteur Peter Cushing, décédé en 1994, a été ressuscité à l’écran.

Alors, pour ou contre les hologrammes?

Revenons donc à cette éventuelle tournée mettant en vedette un Zappa holographique. Je ne peux pas présumer de ce que lui aurait pu penser de tout ça. L’artiste en général, de par sa nature, est toujours en mouvance. Sa pensée change, sa façon de réinterpréter ses propres œuvres aussi. Et si ça reste identique, c’est quand même lui qui a décidé.

Dans le cas de tournées holographiques, nous avons affaire à une version presque technologiquement parfaite du groupe hommage, que l’on tente de faire passer pour un genre de vérité figée dans le temps.

D’un côté, quand il est question de prestations créées entièrement de façon virtuelle, comme Gorillaz, il y a une forme d’honnêteté dans laquelle la démarche fait aussi partie du propos. C’est fait pour ça et c’est très correct.

De l’autre, lorsqu’il est question d’artistes morts, il y a quand même des gens qui prennent des décisions artistiques quant à la prestation : le choix des chansons, la façon de bouger, l’âge de la représentation de la personne, le costume, etc.

Si vous vous posez aussi la question, je vous laisse sur cet hologramme du chanteur métal aujourd’hui décédé Ronnie James Dio, qui sera lui aussi en tournée à partir de novembre. Est-ce vraiment de ça que nous avons envie lorsque nous allons voir un spectacle? L’artiste, dans ce cas, ne s’appartient même plus dans sa mort.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.