Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Septembre et octobre 2017 aux Carnets d'Alain Lefèvre
Par
Marc-André Doran

Date de publication

30 août 2017

Genre

Émissions diffusées en septembre (les dimanches, de 10h à 12h) :

Écoutez nos émissions en rattrapage. 

27 août – Série « Mozartiana »
Le grand compositeur Joseph Haydn déclara un jour au père de Mozart : « Je vous le dis devant Dieu, en honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse… ». Piotr Ilitch Tchaïkovski disait à propos de Mozart : « C’est lui qui m’a amené à consacrer ma vie à la musique. Il a inspiré tous mes efforts, et m’a fait aimer la musique plus que tout au monde. » Pour Alain Lefèvre, toutes les facettes du génie se retrouvent chez Wolfgang Amadeus Mozart, la fulgurance du don, le labeur acharné, un goût sans faille et des élans musicaux d’une acuité psychologique parfois troublante. Les programmations musicales ont été élaborées avec un grand souci de variété, tant dans le choix des œuvres entendues que des interprètes choisis.
Au programme : le Concerto pour clarinette et orchestre K. 622 (Sabine Meyer : soliste), la Sonate pour piano no 5 K. 283 (Claudio Arrau) et le Requiem K. 626 (Leonard Bernstein : direction).

Vous souhaitez être informé de tout ce qui touche la musique classique sur ICI Musique et sur ICIMusique.ca?
Abonnez-vous à notre infolettre classique!

3 septembre – Portrait du pianiste Gabriel Tacchino
L’édition 2017 du Concours musical international de Montréal a permis aux pianistes Alain Lefèvre et Gabriel Tacchino, tous deux membres du jury, de renouer tant au plan humain qu’au plan artistique. Au cours de cette émission, Alain Lefèvre rendra hommage à son illustre collègue français en présentant un portrait musical constitué de quelques extraits de sa discographie. Au programme : Rhapsody in Blue de George Gershwin, le Concerto de Varsovie de Richard Addinsell, les Variations symphoniques de César Franck et quelques pages pour piano solo de Francis Poulenc. En complément, le Quintette pour clarinette et cordes de Johannes Brahms (Karl Leister : clarinette) et la 5e suite des Pièces de clavecin en concert de Jean-Philippe Rameau (Luc Beauséjour : clavecin, Grégoire Jay : flûte traversière, etc.)

10 septembre – Hommage au pianiste Dinu Lipatti (1917-1950)
Alain Lefèvre souscrit pleinement à ce qu’écrit Pierre Breton dans l’Encyclopédie Universalis au sujet du pianiste roumain Dinu Lipatti : La trop courte carrière de Dinu Lipatti a cependant laissé dans l'histoire de l'interprétation pianistique une trace ineffaçable. À l'âge où tant d'autres atteignent à peine leur maturité artistique, une implacable leucémie mettait un point final à un message musical qui avait su trouver dans l'intériorité la forme la plus parfaite de l'émotion. Les quelques souvenirs sonores qu'il nous laisse restent pour tous le modèle absolu du mariage idéal de la rigueur et de la sensibilité. Il n'y a qu'un seul Dinu Lipatti.
Au programme : les Sonates K. 380 et K. 9 de Domenico Scarlatti, les préludes de chorals BWV 639 et BWV 147 de Jean-Sébastien Bach, la Sonate no 3 de Frédéric Chopin et la Sonatine pour la main gauche de Dinu Lipatti (Raoul Sosa : piano). En complément, le Concerto pour violon op. 77 de Johannes Brahms (Christian Ferras : violon) et le motet Salve Regina de Domenico Scarlatti (Maureen Forrester : contralto)

17 septembre – Fête baroque et Symphonie de Franck
L’amour d’Alain Lefèvre pour la musique ancienne – le répertoire médiéval, celui de la renaissance et du baroque – l’amène cette année encore à offrir de belles programmations d’œuvres vocales ou instrumentales, sur instruments d’époque ou ceux d’aujourd’hui!
Au programme : 7 Fantaisies pour ensemble de violes de gambe de Henry Purcell (ensemble de violes Phantasm), d’Orlando Gibbons, l’anthem « This is the record of John » (Rogers Covey-Crump : ténor et l’ensemble Fretwork) et trois pièces pour clavier (Glenn Gould : piano), le Concerto à due chori HWV 333 de Georg Frideric Handel. En complément, la Symphonie en ré mineur de César Franck dans la légendaire version de l’orchestre symphonique de Chicago et du chef Pierre Monteux et quelques mélodies de Franck chantées par le ténor Georges Thill et le baryton André D’arkor.

24 septembre – Série « Mozartiana »
Le grand compositeur Joseph Haydn déclara un jour au père de Mozart : « Je vous le dis devant Dieu, en honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse… ». Piotr IlitchTchaïkovski disait à propos de Mozart : « C’est lui qui m’a amené à consacrer ma vie à la musique. Il a inspiré tous mes efforts, et m’a fait aimer la musique plus que tout au monde. » Pour Alain Lefèvre, toutes les facettes du génie se retrouvent chez Wolfgang Amadeus Mozart, la fulgurance du don, le labeur acharné, un goût sans faille et des élans musicaux d’une acuité psychologique parfois troublante. Les programmations musicales ont été élaborées avec un grand souci de variété, tant dans le choix des œuvres entendues que des interprètes choisis.
Au programme : le chef George Szell dirige la Sérénade « Posthorn » K. 320 (Orchestre de Cleveland), le Concerto pour piano no 20 K. 466 (Robert Casadesus : piano) et la Mélodie de concert « Ch’io mi scordi te… non temper, amato bene » K. 505 (Elisabeth Schwarzkopf : soprano). Nous retrouverons George Szell au piano, avec les membres du Quatuor Budapest dans le Quatuor avec piano K. 493. L’ensemble canadien Festival Winds joue quelques mouvements d’une sérénade pour instruments à vent attribuée à Mozart.

Émissions diffusées en octobre (les dimanches, de 10h à 12h) :

1 octobre – Deux grands interprètes, Witold Malcuzynski et Pierre Fournier
Alain Lefèvre nous propose un deuxième portrait de Witold Malcuzynski (1914-1977), un pianiste réputé pour ses interprétations pleines de grandeur de la musique de Chopin. Alain a retenu cette fois des œuvres de Franz Liszt; la grande Sonate en si mineur et la Rhapsodie espagnole. Le violoncelliste Pierre Fournier (1906-1986) joue la Sonate « Arpeggione » de Schubert, en compagnie de son fils Jean Fonda, au piano, et il nous offre quelques bis célèbres (Saint-Saëns, Debussy et Ravel). En complément, Ton Koopman dirige de l’orgue, le Concerto pour orgue en do majeur de Joseph Haydn.

8 octobre – Portrait du compositeur Luigi Boccherini (1743-1805)
Luigi Boccherini est né en Italie, il a vécu en Espagne et a été connu dans toute l’Europe. Après sa mort toutefois, sa renommée, pleine de mystère, a souffert de la comparaison avec celles de Haydn et de Mozart. Sa musique est d’une grande beauté et Alain Lefèvre présente un panorama comprenant des œuvres vocales, de la musique de chambre et une pièce orchestrale. Entre autres œuvres, un récitatif et air de concert pour soprano et cordes, le Concerto pour violoncelle G. 482, le Quintette à cordes G. 328 et la Symphonie pour orchestre G. 490 pour orchestre. De belles découvertes en perspective! Les interprètes : la violoncelliste Jacqueline Dupré, la soprano Cecilia Gasdia et l’ensemble I Solisti Veneti avec le chef Claudio Scimone, la violoniste Chiara Banchini et l’Ensemble 415. En complément, la Sérénade no 1 pour orchestre de Johannes Brahms (Leopold Stokowski : direction) et quelques pièces pour guitare de Vicente Ascencio avec le guitariste québécois Rémi Boucher.

15 octobre – Un enregistrement rare de Claudio Arrau
En plus d’avoir été un interprète extraordinaire des œuvres de Beethoven, de Chopin, de Liszt et de Debussy, Claudio Arrau était – fait moins connu – un merveilleux spécialiste de la musique de Jean-Sébastien Bach. En 1935, Arrau donna l’intégrale des œuvres du cantor en 10 récitals à Berlin; et pourtant peu d’enregistrements subsistent. Alain Lefèvre nous fait découvrir un disque rare; les Variations Goldberg BWV 988 de Jean-Sébastien Bach, jouées intégralement (avec toutes les reprises!) par le pianiste Claudio Arrau en 1943; une version révolutionnaire pour son époque et indémodable depuis. Nous entendrons également Claudio Arrau dans Burleske de Richard Strauss (Désiré Defauw dirige l’Orchestre symphonique de Chicago). En complément : trois Chants d’un compagnon errant de Gustav Mahler, avec le baryton Christian Gerhaher, l’orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano.

22 octobre – Hommage au compositeur danois Niels Gade
En cette année du bicentenaire de la naissance de Niels Gade, Alain Lefèvre tenait à rendre hommage à ce compositeur moins connu mais dont la musique est d’une grande qualité. Alain a choisi les enregistrements du violonistes hongrois Anton Kontra qui sera soliste dans le Concerto pour violon (orchestre symphonique de Malmö, Neeme Järvi : direction) et qui tiendra la partie de 1er violon dans l’interprétation du Quatuor à cordes op. 63. En complément, l’organiste Ludger Lohmann touche l’orgue historique de l’abbaye de Sayn (Allemagne) dans la Sonate op. 65 no 6 de Felix Mendelssohn, Glenn Gould interprète les Intermezzos op. 117 de Johannes Brahms et le chœur du Studio de musique ancienne de Montréal chante la musique de Roland de Lassus.

29 octobre – Série « Mozartiana »
Le grand compositeur Joseph Haydn déclara un jour au père de Mozart : « Je vous le dis devant Dieu, en honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse… ». Poitr Ilitch Tchaïkovski disait à propos de Mozart : « C’est lui qui m’a amené à consacrer ma vie à la musique. Il a inspiré tous mes efforts, et m’a fait aimer la musique plus que tout au monde. » Pour Alain Lefèvre, toutes les facettes du génie se retrouvent chez Wolfgang Amadeus Mozart, la fulgurance du don, le labeur acharné, un goût sans faille et des élans musicaux d’une acuité psychologique parfois troublante. Les programmations musicales ont été élaborées avec un grand souci de variété, tant dans le choix des œuvres entendues que des interprètes choisis.
Au programme : la Plaisanterie musicale K. 522 (Guido Cantelli : direction), le Concerto pour piano no 14 (Rudolf Serkin : soliste), l’Adagio et fugue K. 546 (Olivier Latry : orgue), et la Grande messe K. 427 (Leonard Bernstein : direction).

Mai et juin aux Carnets d'Alain Lefèvre

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.