Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
De Coltrane à Clark, en passant par Lady Day, Salvador, Fanon, etc
Par
Stanley Péan

Date de publication

17 juil. 2017

Genre

À la faveur du beau temps, le jazz continue d’égrener ses notes bleues de part et d’autre du Canada. Tout en gardant un oeil attentif et une oreille réceptive à ce que les divers festivals canadiens ont à offrir de mieux aux mélomanes, nous n’oublierons pas cette semaine de souligner la contribution des quelques géants au rayonnement et au développement de cette musique que nous adorons.

« L’ennui avec John Coltrane, a un jour déclaré le saxophoniste Branford Marsalis, ce n’est pas tant qu’il ait poussé son art aussi loin en avant, mais bien qu’il nous ait tous laissés si loin en arrière. » Avec la complicité de ma brillante et charmante collègue Ariane Cipriani, j’esquisserai pour le cinquantième anniversaire de son décès prématuré (à 40 ans!) un portrait du Saxophoniste suprême, avec des extraits de sa riche discographie et quelques hommages que lui ont rendu certains de ses innombrables disciples.

Puisque nous ne pouvionss tout de même pas passer sous silence l’anniversaire de la disparition de Billie Holiday survenue le 17 juillet 1959, on prêtera demain l’oreille à quelques-unes de ses plus émouvantes chansons. Nous écouterons aussi une poignée de celles immortalisées par le groupe Offenbach, en hommage à Breen Leboeuf qui soufflera sur 68 bougies ce 18 juillet et en souvenir de Gerry Boulet décédé à pareille date en 1990. Mais d’abord et avant tout, nous fêterons en musique le centenaire du chanteur, guitariste et fantaisiste Henri Salvador, qu’on surnommait affectueusement le « papy de la bossa nova ».

Mercredi, nous nous attarderons successivement à la musique des films d’Atom Egoyan et à l’oeuvre de l’auteure, compositrice et interprète Cindy Walker, à qui l’on doit l’immortel standard « You Don’t Know Me » puis aux artistes à l’honneur au Uptown Waterloo Jazz Festival qui prendra d’assaut cette ville ontarienne, parmi lesquels Emilie-Claire Barlow, Laila Biali, Robi Botos et les Shuffle Demons. Nous aurons aussi une pensée pour le psychiatre et essayiste français Frantz Fanon, grand défenseur des opprimés et théoricien de la décolonisation.

À notre survol de l’actualité jeudi, je proposerai quelques autres sorties jazz à ajouter à votre agenda déjà fort chargé et vous présenterai de récentes parutions du pianiste belge Igor Gehenot et du trompettiste Ambrose Akinmusire. Et mon compère Ralph Boncy se joindra à moi pour commenter le premier album du batteur haïtien Johnbern Thomas.

Enfin, à notre vendredi moelleux à souhait, nous nous intéresserons aux compositions du regretté Sonny Clark, disciple de Bud Powell et, surtout, l’un des plus importants pianistes de la période hard bop.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.