Chargement en cours

avec
avec
En chargement...
Erreur de chargement.
Que la fête continue...!
Par
Stanley Péan

Date de publication

03 juil. 2017

Genre

Certes, la température pourrait se montrer plus clémente. Mais d’un point de vue strictement musical, cette 38e édition du Festival international de jazz de Montréal me semble des plus enthousiasmante. Pour les prochains soirs, elle nous promet notamment des retrouvailles avec Lizz Wright (Prix Ella-Fitzgerald 2017), Joshua Redman, Kellylee Evans, Wallace Roney, et tant d’autres. Je suis aux anges.

À l’émission ce soir, après quelques suggestions de sorties jazz à Montréal ou ailleurs et des clins d’oeil à Jim Morrison (The Doors) et Fontella Bass, respectivement décédé et née un 3 juillet, je rendrai comme promis hommage à l’immense pianiste et compositrice Geri Allen, emportée à tout juste 60 ans par le cancer le 27 juin dernier.

Demain, j’aurai une pensée pour les compositeurs Irving Caesar et Stephen Foster, deux géants de la chanson populaire américaine nés le jour de la Proclamation de l’Indépendance, et pour Barry White, ténor du rhythm’n’blues, qui nous a quittés un 4 juillet. Mais je prendrai aussi le temps de saluer la présence à Montréal du saxophoniste Joshua Redman ainsi que retour sur scène de Kellylee Evans et l’attribution à Lizz Wright du Prix Ella-Fitzgerald 2017.

Mercredi, je vous présenterai encore en alternance des suggestions de sorties jazz et des clins d’oeil à des artistes natifs du 5 juillet, comme par exemple l’auteur-compositeur-interprète Marc Cohn ou la chanteuse Shirley Goodman. Et comme de raison, je reviendrai avec insistance sur la présence du trompettiste Wallace Roney pour trois soirs au Québec, jeudi et vendredi au club Usptairs (Montréal), samedi au Ninkasi Saint-Jean (Québec).

À notre survol de l’actualité hebdomadaire du jeudi, je compte braquer les projecteurs sur Appelation Musette Nouveau, le récent album du trio de l’accordéoniste Martin Bellemare, et quelques autres nouvelles parutions, tout en continuant à vous signaler les concerts à ne pas manquer à Montréal ou ailleurs.

Enfin, pour notre vendredi moelleux, je ne manquerai pas de saluer le trompettiste bebop Fats Navarro et le batteur des Beatles Ringo Starr, tous deux nés le 7 juillet, mais je réserverai la part du lion au compositeur, pianiste et claviériste Joe Zawinul, qui s’est illustré aux côtés des saxophonistes Julian Cannonball Adderley et Wayne Shorter (au sein de Weather Report), qui aurait eu 85 ans cette année, s'il ne nous avait pas quittés le 11 septembre 2007.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.