Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Notre top dix de chansons pour la Fête des pères
Par
Daniel Vincent

Date de publication

15 juin 2017

Pour un musicien, la chanson est l’outil privilégié lorsque vient le temps d’expliquer la vie ou simplement raconter plein de choses à ses proches. Afin de souligner la fête des pères, voici une sélection des plus belles pièces portant un message destiné tantôt au père, tantôt à l’enfant.

Renaud - Mistral gagnant

« Te raconter la Terre en te bouffant des yeux, te parler de ta mère un petit peu. » Superbe chanson de Renaud qui l’enregistre en 1985 pour le disque du même nom. Il refuse d’abord de l’inclure sur son album parce que trop personnelle, mais le fera finalement à l’incitation de sa femme. Il explique la vie à sa fille Lolita en replongeant dans ses propres souvenirs d’enfance. En 2015, un sondage déclare Mistral gagnant comme étant la chanson préférée de tous les temps des Français.

Keith KounaBatiscan

Dans « Batiscan », parue en 2012 sur son deuxième album Du plaisir et des bombes, Keith Kouna raconte les méandres de sa vie d’adulte à son papa que l’on devine parti trop tôt. « Toé, tu sourirais sûrement, tu m'prendrais l'épaule, tu m'prendrais la tête, pis tu m'dirais : “T'en fais pas mon grand.” » Batiscan, c’est une rivière, qui est témoin des instants privilégiés entre un fils et son père.

Stromae - Papaoutai

Des textes profonds, souvent pessimistes, sur une musique dansante et joyeuse, c’est la marque de Stromae et Papaoutai n’y fait pas exception. Bien sûr, il y a cette question : « Papa, où t’es? » que l’artiste pose certainement à son papa sorti de sa vie beaucoup trop tôt, mais il y a également un jeu de mots. En argot, « empapaouter » est une façon bien vulgaire de dire « faire l’amour », rappelant justement le côté volage de son paternel.

Horace Silver - Song for my Father

Song for my Father est la chanson titre de l’album d’Horace Silver paru en 1965 sous étiquette Blue Note. Le bagage musical du jeune Horace est grandement influencé par son père, qui lui a enseigné la musique traditionnelle de son pays d’origine, le Cap-Vert. L’inspiration lui vient lors d’un voyage au Brésil où il décide de juxtaposer un rythme brésilien à une mélodie traditionnelle cap-verdienne.

Idir - Lettre à ma fille

Poignant texte de Grand Corps Malade, composé pour l’album La France des couleurs paru en 2007, du maître de la musique kabyle, Idir. Lettre à ma fille est un moment de tendre réflexion, où un père raconte à sa fille combien il l’aime, s’excusant presque de lui imposer les traditions de son pays d’origine. Touchant.

Salif Keita - Papa

En 1949, au Mali, où est né Salif Keita, il était de mauvais augure d’avoir un enfant albinos. D’abord rejeté par son père qui se ravisa sous les conseils d’un chef spirituel, le jeune Keita a été la cible de nombreuses moqueries durant son enfance. De plus, comme il est un descendant direct d’une famille princière malienne, son idée de devenir griot était loin de plaire à tous. C’est donc une relation tendue qu’il a avec son père. Pourtant, à la suite du décès de ce dernier, naîtra cette superbe chanson remplie de vérité. Papa se meurt, il faut regagner la maison et lui dire « je t’aime » une dernière fois.

Eric Clapton - Tears in Heaven

Une histoire difficile et infiniment triste. Conor Clapton, 4 ans, tombe du 49e étage d’un gratte-ciel new-yorkais en jouant à la cachette avec sa nounou. Il attendait son père afin d’aller passer la journée avec lui au zoo de la ville. « Saurais-tu mon nom, si je te voyais au paradis? » est la question posée par ce père quasi absent, qui venait tout juste de décider de repartir à zéro dans sa relation avec son fils.

Giacomo Puccini - O mio babbino caro

Extrait de l’opéra de Giacomo Puccini, Gianni Schicchi, « O mio babbino caro » (« Oh, mon papa chéri » en français), est l’air le plus célèbre de cet opéra. Lauretta et Rinuccio sont en amour, mais des tensions entre la famille de la jeune fille et ses futurs beaux-parents menacent de tout faire éclater. Alors que son père est sur le point de partir, la jeune fille le supplie de les aider, sans quoi, elle se jettera dans la rivière afin de mettre fin à ses jours.

Serge Reggiani - Ma fille

Touchante chanson interprétée par Serge Regianni, d’après un texte d’Eddy Marnay, Ma fille évoque, à travers les yeux de papa, le passage à l’âge adulte de la fillette devenue femme. « Et j’attends le moment du premier rendez-vous que tu me donneras, chez toi ou bien chez moi, ou sur une terrasse. » D’enfant à ami, l’oiseau est maintenant libre de prendre son envol.

Bernard Lavilliers - If

If (Si… Tu seras un homme, mon fils), c’est d’abord un texte du poète et écrivain britannique Rudyard Kipling qui s’adresse à son fils. Publié en 1910, il raconte les grands idéaux de l’ère victorienne. C’est l’histoire d’un père qui pousse son fils vers l’avenir en établissant les conditions fondamentales pour devenir un homme. Ironiquement, le poète poussera son propre fils vers l’armée, où il mourra, au cours de sa première bataille, durant la Première Guerre mondiale.

Découvrez aussi notre Quiz Les pères en musique

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.