Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
De Chick Corea à Tom Harrell, en passant par Pharez Witted et Anat Cohen
Par
Stanley Péan

Date de publication

12 juin 2017

Genre

La Faucheuse a encore frappé ce week-end, emportant dans la fleur de l’âge la chanteuse montréalaise Sophie Lapierre, qui bien que distraite ces dernières années avait collaboré avec plusieurs musiciens bien en vue de la scène locale. Attristés par sa disparition, que nous soulignons aujourd’hui, nous soulignerons au cours de la semaine quelques anniversaires de naissance ou de décès qui ont ponctué l’histoire du jazz.

Aujourd’hui 12 novembre, c’est notamment l’anniversaire du compositeur Richard M. Sherman qui, avec son frère Robert, a cosigné les musiques de quelques-uns des plus célèbres films de Disney (Mary Poppins, Le Livre de la jungle, L’Apprentie Sorcière, Les Aristochats), dont sont issus une pléiade de standards. C’est aussi l’anniversaire du pianiste et claviériste Chick Corea, l’une des figures de proue du jazz rock, à qui nous rendrons certainement hommage. Mais prenant prétexte de la parution du numéro 69 du magazine culturel L’Inconvénient pour vous inviter à découvrir le trompettiste Pharez Whitted, sur qui porte ma chronique dans cette édition de la revue.

C’est au club Andy’s de Chicago, que j’ai eu la chance de voir et d’entendre Pharez Whitted en février dernier. Le hasard faisant les choses comme on sait, il se trouve qu’il y a cinq ans jour pour jour je séjournais en quasi lune de miel à Chicago, deuxième capitale historique du jazz, où le trompettiste et chanteur Louis Armstrong grava ses premiers enregistrements en leader et où le clarinettiste Benny Goodman vit le jour le 30 mai 1909. Pour commémorer son décès survenu le 13 juin 1986, nous ferons un retour dans sa ville natale.

À notre rendez-vous de mercredi, nous lèverons notre chapeau tour à tour au pianiste et compositeur Cy Coleman né le 14 juin 1929 ainsi qu’à son confrère Henry Mancini décédé à pareille date en 1994, l’un et l’autre ayant contribué de manière admirable au Grand Répertoire de la chanson populaire américaine. Après un clin d’oeil à Boy George, nous saluerons ensuite le parolier Alan Jay Lerner ainsi que le compositeur Jacques Datin.

À notre survol de l’actualité jeudi, mon confrère Frédéric « Bones » Cardin nous présentera le tout nouvel album de la saxophoniste et flûtiste israélienne Anat Cohen, Rosa dos Ventos (Anzic, 2017), enregistré avec le Trio Brasileiro. J’aurai aussi nouveautés à vous faire découvrir moi aussi, et nous prêterons évidemment l’oreille à quelques-uns des artistes qui se produisent dans les prochains jours dans les principales boîtes de jazz du pays.

Enfin, tradition oblige, nous clorons notre semaine avec un vendredi moelleux mettant notamment à l’honneur des clins d’oeil à la comédie musicale Grease, au film de superhéros Batman Forever ainsi que le chanteur et claviériste montréalais Gino Vanelli et le trompettiste Tom Harrell.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.