Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Ella, elle a 100 ans!
Par
Stanley Péan

Date de publication

25 avr. 2017

Genre

« Quand tu l'as, tu l'as / Ella, elle l'a », pourrait-on scander en écho à la chansonnette interprétée par France Gall en hommage à Ella Fitzgerald, la grande dame du jazz vocal qui aurait 100 ans le mardi 25 avril prochain. Il va sans dire que Quand le jazz est là n'allait pas passer ce centenaire sous silence.

« Une voix d’ange » : c’est la formule la plus souvent utilisée pour décrire la voix de celle que l’on surnommait « The First Lady of Swing », puis « The First Lady of Song ». Dotée d’une oreille absolue, d’une tessiture de trois octaves, d’un redoutable sens du swing et d’une incomparable maîtrise du scat, la plus adulée des divas du jazz, Ella Jane Fitzgerald, a vu le jour le 25 avril 1917 à Newport News et s’est éteinte peu après son 79e anniversaire de naissance, le 15 juin 1996. Même si nous avions souligné le 20e anniversaire de sa mort par une émission spéciale l’an dernier, sa place au panthéon du jazz nous oblige à lui consacrer un nouvel hommage, exercice auquel nous nous prêtons avec grâce.

Pour plonger profondément dans l’univers personnel de cette légende, nous avons chargé la brillante Ariane Cipriani d’esquisser pour vous le portrait d’Ella, de son enfance difficile dans un milieu modeste à ses triomphes sur les plus prestigieuses scènes du monde. Qui plus est, Ariane a recueilli les propos de quelques figures du jazz contemporain (Lorraine Desmarais, Lisa Simone, Gregory Porter), qui tour à tour ont fait l’éloge de la dame à la voix d’ange. Nul ne s’en étonnera, puisque tout le monde l’aime. « We all love Ella! » avait d’ailleurs clamé Stevie Wonder, ce fameux soir de janvier 1977 où il échangeait des compliments avec la grande dame sur la scène du New Orleans Jazz Festival. À peine avait-il prononcé ces mots qu’Ella et lui s’étaient lancés dans une interprétation impromptue de la chanson You Are the Sunshine of My Life, un peu bancale et toutefois émouvante, que nous n’avons pas manqué d’inscrire au programme de notre émission.

Mardi, vous entendrez quelques hommages à Ella, par les chanteuses Chaka Khan et Nikki Yanosky, par les pianistes Giovanni Mirabassi et Oscar Peterson, qui a été l’accompagnateur et l’ami d’Ella. Vous entendrez aussi et surtout Ella, dans toute sa splendeur, à diverses périodes de sa longue carrière. Il va sans dire qu’il nous sera impossible d’inclure dans une émission de deux heures et demie tous les grands succès d’Ella. Disons simplement que nous avons sélectionné quelques-unes de ses chansons les plus populaires et quelques chefs-d’œuvre méconnus : son mythique Mack the Knife devant public à Berlin en 1960, des duos mémorables avec le trompettiste et chanteur Louis Armstrong, avec les pianistes Ellis Arkins (incontournable I Got a Crush on You) et Paul Smith, avec le guitariste Joe Pass.

D’ailleurs, belle surprise, ICI MUSIQUE a demandé à la chanteuse Sonia Johnson et au guitariste Stephen Johnston de reprendre pour nous deux des chansons du répertoire d’Ella et Joe qu’ils exploraient en grande première lors du plus récent Festival Jazz et Blues de Saguenay au début du mois.

Why Don't You Do Right - Sonia Johnson et Stephen Johnston
Lush Life - Sonia Johnson et Stephen Johnston

Bref, le centenaire de la naissance de cette artiste sera une occasion de plus de vérifier à quel point, bien que morte depuis une vingtaine d’années, Ella est là pour rester.


À lire également : Les spectres de Joe Henderson et d’Ella Fitzgerald, et la Journée internationale du jazz

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.