Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Oscars 2017 : dix comédies musicales incontournables

Date de publication

24 févr. 2017

Genre

Par Daniel Vincent

Parmi les genres préférés du grand public, la comédie musicale attire toujours l’attention lors de la grande fête hollywoodienne du cinéma. Bien sûr, 2017 ne fait pas exception, avec la nomination du film de Damien Chazelle La La Land dans plus d’une dizaine de catégories. Pour les curieux, ou les nostalgiques, voici notre sélection de 10 films musicaux marquants ayant été nommés dans au moins une catégorie lors de la prestigieuse cérémonie des Oscars.

La mélodie du bonheur (1965 – nommé en 1966)

Qui n’a jamais entonné le fameux Do-Ré-Mi de la célèbre famille von Trapp? L’adaptation pour le cinéma, réalisée par l’Américain Robert Wise, arrive sur les écrans en 1965. Elle remporte l’année suivante l’Oscar dans cinq catégories, dont le prestigieux prix du meilleur film.

Mary Poppins (1964 - nommé en 1965)

Supercalifragilisticexpialidocious? Mais bien sûr! En 1965, Julie Andrews remporte l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de Mary Poppins. Avec elle, des générations d’enfants, jeunes et moins jeunes, auront l’occasion de répéter cette superbe expression en guise d’exercice de diction… et qui sait, en rêvant peut-être d’une Mary Poppins venant les délivrer!

West Side Story (1961 – nommé en 1962)

Nommé dans la catégorie du meilleur scénario adapté, ce film du duo de réalisateurs américains Jerome Robbins et Robert Wise a connu de bien beaux moments dans les salles de cinéma de l’époque. Inspirés par le fameux Roméo et Juliette de William Shakespeare, les auteurs Arthur Laurents et Stephen Sondheim, sur une musique de Leonard Bernstein, ont donné une finale tout américaine à cette histoire d’amour universelle.

La Belle et la Bête (1991– nommé en 1992)

En 1992, Alan Menken et Howard Ashman remportent l’Oscar de la meilleure chanson originale avec leur composition Beauty and the Beast interprétée par Céline Dion et Peabo Bryson. Ce magnifique film d’animation, adapté du conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, raconte l’histoire d’amour entre Belle, une jeune et jolie villageoise qui tente de sauver son père, et le prince hideusement défiguré après avoir été victime d’une terrible malédiction.

Chicago (2002 – nommé en 2003)

Dans le Chicago des années 1920, les meurtrières Velma Kelly et Roxie Hart, nageant dans le scandale et la célébrité, sont prêtes à tout pour éviter la peine capitale. Réalisé en 2002 par l’Américain Rob Marshall, Chicago a été récompensé dans plusieurs catégories, dont celle du meilleur film, une première pour un film musical depuis Oliver! en 1968.

Porgy and Bess (1959 – nommé en 1960)

Bercé par la superbe musique du compositeur américain George Gershwin, Porgy and Bess raconte l’histoire d’un triangle amoureux dans un village fictif de la Caroline du Sud, au début des années 1900. En 1960 ce film du réalisateur américain d’origine austro-hongroise Otto Prominger a été récompensé par l’Oscar de la meilleure musique originale.

Moulin Rouge (2001 – nommé en 2002)

Ah! Paris… Dans le Montmartre de la Belle Époque, Christian, poète, rêveur et amoureux de la belle Satine, se voit confier l’écriture d’une pièce qui doit sauver le célèbre Moulin Rouge des griffes du vilain duc de Monroth, principal investisseur du cabaret et lui aussi fou de Satine. Lauréat de deux Oscars en 2002, ce film du réalisateur Baz Luhrmann en a fait chanter plus d’un!

Les misérables (2012 – nommé en 2013)

Le Britannique Tom Hooper réalise en 2012 une adaptation cinématographique magistrale de la comédie musicale Les misérables (1980) du Français Claude-Michel Schönberg, elle-même adaptée du célèbre roman de Victor Hugo (1862). Le film a remporté trois Oscars, dont celui de la meilleure actrice dans un second rôle, décerné à l'Américaine Anne Hathaway pour son interprétation de Fantine. Celle-ci y livre une version particulièrement poignante de I Dreamed a Dream.

Evita (1996 – nommé en 1997)

Adapté de la comédie musicale du même nom créée en 1976, Evita raconte la vie prodigieuse d'Eva Perón, chanteuse populaire devenue première dame d'Argentine. Le film retrace son histoire depuis sa pauvre enfance jusqu'à sa mort prématurée en 1952. Madonna tient le premier rôle dans ce film dirigé par le Britannique Alan Parker. L’œuvre sera couronnée par trois Oscars, dont celui de la meilleure chanson originale.

(You Must Love Me par Madonna)

(Don't Cry for Me Argentina par Madonna)

Fiddler on the Roof (1971 - nommé en 1972)

Gagnant de trois Oscars, dont celui de la meilleure partition de chanson et adaptation musicale, Fiddler on the Roof raconte l'histoire d'une communauté rurale juive dans l'Ukraine du début du 20e siècle. Parfois drôle, parfois touchant, le film du réalisateur canadien Norman Jewison nous fera découvrir la pièce, maintes fois reprise depuis, If I Were a Rich Man.

Vous avez aimé?

Voici deux propositions de webradios qui devraient aussi vous combler

Les grands classiques du cinéma

Les plus belles musiques du cinéma québécois

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.