Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Écrire une chanson : le défi de Daniel Bélanger, la manière de Jean Leloup et le flash de Raymond Lévesque
Par
François Marchesseault

Date de publication

21 févr. 2017

Notre concours pancanadien ICI votre chanson se poursuit jusqu’au 27 février. Nos auteurs amateurs doivent trouver les mots pour parler de l’immensité du territoire canadien sur le thème « kilomètre ».
Le texte d’une chanson est une part très importante de l’œuvre et ne doit pas être laissé au hasard. Le prix Nobel de littérature remis l’année dernière à Bob Dylan en est plus que jamais la preuve.
Voici trois anecdotes d’écriture qui pourraient vous inspirer.

Le défi de Daniel Bélanger :
En 2003, Daniel Bélanger faisait paraître l’album concept Déflaboxe, un match de boxe musical, réparti sur 10 pistes, à la manière de 10 rounds. Il s’agit d’une sorte de métaphore de la vie, de l’homme et de son combat intérieur. L’album détonne du reste de l’œuvre de l’auteur-compositeur-interprète. Le disque se veut masculin, à la limite viril, comme peut l’être la boxe.

Il y a tant à faire

En entrevue pour le magazine Voir, au moment de la sortie du disque, Bélanger a expliqué le défi d’écriture qu’il s’est imposé pour les textes de Déflaboxe : « Le texte était tout écrit, et à un moment donné, j’ai eu le flash d’enlever tous les mots féminins dans les neuf premières rondes. À partir de ce moment-là, ç’a été un cauchemar. Bien que ça ait l’air de quelque chose de relativement simple, ça m’a rendu fou. Jusqu’à la fin, j’en ai trouvé. À travers ça, je faisais le pari que, de façon subliminale, on se sente encore plus dans un monde de gars. Je ne sais pas si ça marche… »

Pari réussi ou non, la démarche a de quoi intriguer et offre des défis intéressants. Comme le disait Antoine de Saint-Exupéry : « La perfection est atteinte non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. »


La manière de Jean Leloup :
Dans une longue entrevue accordée à Monique Giroux lors de la sortie de son album Paradis City en 2015, Jean Leloup a expliqué sa manière particulière d’écrire.

Willie de Jean Leloup

L’auteur, entre autres de Willie, de 1990 et du Monde est à pleurer, note toutes les idées qui lui viennent sur des bouts de papier ou même parfois des serviettes de table. Il accumule ces notes dans un tiroir et, au bout de quelques années, il décide de plonger dans cette mine d’idées pour créer : « Après ça, je mets ça dans un sac Glade et je me retrouve avec un sac Glade complet de textes, puis un moment donné, je me dis : "Là, Jean, c’est le temps. Il faut que tu travailles..." Ça fait que je m’assoie, j’ouvre le sac, puis là [...], je compile les meilleurs textes, puis là, finalement, je les mets ensemble… »

Toutefois, comme il l’explique ailleurs dans l’entrevue : « L’effort que j’ai à faire, c’est juste de me souvenir qu’il faut que je les écrive, sinon je m’en souviens plus… »

On peut facilement imaginer que cette manière de travailler n’est pas la seule de Leloup.

Écoutez l’entrevue complète de Jean Leloup avec Monique Giroux :

Monique Giroux
Entrevue avec Jean Leloup

Entrevue

Audio

Le flash de Raymond Lévesque :
Une grande chanson peut aussi venir d’un flash, un bout de phrase qui arrive un peu de nulle part, dans une conversation, ou sur la rue et qu’il faut noter immédiatement.

En 2006, Quand les hommes vivront d’amour, de Raymond Lévesque, fêtait ses 50 ans. Dans sa musicographie présentée sur les ondes de la chaîne Musimax, monsieur Lévesque a expliqué la genèse de son immortelle chanson.
C’est dans une conversation avec des copains sur la guerre d’Algérie, à Paris en 1956, que Raymond Lévesque a eu le flash des mots « Quand les hommes vivront d’amour ». Il note l’expression sur un carton d’allumettes.

Au matin, rempli d’émotion et à fleur de peau, il couche ses paroles et ses notes sur papier en 15 minutes.

« J'ai écrit ça la larme à l'œil », mentionne Raymond Lévesque.

Et l’un des plus grands classiques de la chanson voyait le jour!


ICI votre chanson : cinq questions à Sébastien Lacombe
ICI votre chanson : le processus d’écriture selon King Abid
ICI votre chanson : comment Willows écrit-elle?


Écoutez notre webradio :

Place aux nouvelles générations d'un bout à l'autre du pays -ainsi qu'aux plus établis -, qui rockent, rappent, folkent et poppent en français! Cette sélection a été réalisée avec le concours de nos collègues de l'Ontario, de l'Alberta et des Maritimes.

Anique Granger, Cindy Doire, Daniel Roa, Damien Robitalle, Chic Gamine, Les Jeunes d'Asteure, Tricia Foster, Le Paysagiste, Geneviève Toupin, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.