Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Dix chansons de Leonard Cohen
Par
Ariane Cipriani

Date de publication

11 nov. 2016

La planète entière pleure la disparition du poète montréalais, mort le 7 novembre à l'âge de 82 ans. Voici quelques-uns des principaux succès de Leonard Cohen.  Entre les chansons d'amour et les questions adressées à Dieu, le poète a toujours gardé une sincérité totale. Merci, M. Cohen, pour la profondeur et les questions existentielles. Et pour nous avoir donné tant de beauté.

 

 Leonard Cohen : homme de quêtes

 Leonard Cohen était notre trésor, et le réconfort qui émane de sa musique trouve écho aux quatre coins du monde.

Il envoûte un public de tout âge et de tous les horizons. Car il ose les grandes questions métaphysiques autant que le regard critique. On ne s’en lassera pas, de sa poésie précise, de ses interprétations aux allures d’incantations. Et de sa voix grave qui nous traverse l’âme.

Fils d’une famille juive de Westmount, Leonard publie son premier recueil de poèmes à 22 ans, Let Us Compare Mythologies. Mais c’est le deuxième, The Spice-Box of Earth, qui attire l’attention.

Il faudra 10 ans avant qu’il mette de la musique sur sa poésie. Songs of Leonard Cohen, premier disque folk dépouillé paru en 1966, devient un album culte louangé par Joni Mitchell, Bob Dylan et Joan Baez.

Il arrive au son épuré qu’il recherche avec l’aide du réalisateur Bob Johnston. Dans les années 70, il se laisse aller à une magnifique gradation musicale avec le pianiste John Lissauer qui lui propose des arrangements plus élaborés, puis avec Phil Spector, qui applique à l’album Death of a Ladies’ Man son fameux « mur du son ».

Il revient ensuite à son son minimaliste. Il explore avec l’album Recent Songs les rythmes jazz et les sonorités orientales, soutenu par le groupe Passenger et les choristes Jennifer Warnes et Sharon Robinson, dont les voix font partie intégrante du son de Cohen. Dans les années 80, il nous offre l’incontournable Everybody Knows.

En 1994, à la recherche de paix, Cohen se retire dans un monastère bouddhiste près de Los Angeles. Ce sera pour lui un long séjour qui atténuera enfin le sentiment dépressif qui l’habite.

Pendant cette retraite de cinq ans, Cohen n’écrit rien. Il fait son retour sur disque avec Ten New Songs en 2001, avec sa collaboratrice de longue date Sharon Robinson. Puis, avec Dear Heather, il nous récite dans un presque chuchotement sa poésie à l’oreille.

Volé par son ancienne gérante Kelley Lynch, qui détourne cinq millions de ses avoirs, il reprend les tournées en 2005, au grand bonheur de son public.

Leonard Cohen est toujours demeuré fidèle à ses thèmes, les vastes et les intimes : l’amour, la femme, la condition humaine, la quête de Dieu, les manquements, les contradictions et les imperfections de l’homme. La sexualité aussi, qui prend souvent l’allure d’une prière.

Au nombre des incontournables : Bird on the Wire, Hallelujah, Famous Blue Raincoat, Chelsea Hotel, Dance Me to the End of Love, Everybody Knows et tant d’autres. D’ailleurs, les artistes ne se lassent pas de le chanter, de répandre la profondeur de sa poésie.  

À 80 ans, Leonard Cohen nous avait offert l'album Popular Problems, qui témoignait d’un désir de transmission, tout comme son tout récent You Want It Darker, dernière offrande du poète, réalisé par son fils Adam. Dans ce grave, magnifique et ultime album, il remontait jusqu'aux souvenirs d'enfance.

Que dire, sinon humblement merci.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.