Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Place à l'opéra vous présente l'opéra "anti-américain" de Samuel Barber : VANESSA
Par
Frédéric Cardin

Date de publication

10 nov. 2016

Genre

Cette semaine, Place à l'opéra vous présente une vraie belle découverte comme on les aime, et comme le Festival de Wexford, en Irlande, sait les proposer : Vanessa, de l'Américain Samuel Barber. Un opéra que certains nationalistes du temps (Vanessa a été créé en 1958, l'époque de la chasse aux sorcières anticommuniste aux États-Unis) ont critiqué durement, car trop « européen », trop « intellectuel » et donc d'allégeance trop « incertaine ». 

VANESSA de Samuel Barber
Webdiffusion de Place à l'opéra

L'expérience unique d'écouter l'opéra avec des amis, et de pouvoir commenter les moindres détails en ne perdant aucune précieuse vocalise? C'est le clavardage en direct du samedi après-midi, ici même! 

 

CONSULTEZ EN DIRECT LE LIVRET DE VANESSA DE BARBER (EN FRANÇAIS)

Trois personnages féminins, de trois générations différentes, vivent dans un château servi par de nombreux domestiques : la vieille baronne, sa fille Vanessa et la nièce de celle-ci, Erika.

Acte I, scène 1 : Vanessa attend fiévreusement le retour d'Anatol, qu'elle a aimé, mais qui s'est marié au loin, et qu'elle a attendu 20 ans. Anatol arrive, mais il se révèle le fils de celui que Vanessa a aimé. Celle-ci quitte la pièce et Erika fait la conversation à Anatol, qui fait très vite sentir ses prétentions.

Acte I, scène 2 : Un mois plus tard. Erika raconte à sa grand-mère comment elle s'est donnée à Anatol, mais quelle lucidité elle a sur son absence d’intérêt. Elle le voit rire avec Vanessa, qui s'éprend de toute évidence de lui, et repousse l'offre de mariage qu'il lui fait discrètement, mais froidement. 

Acte II : Le bal de fiançailles de Vanessa. Erika refuse de descendre pour entendre l'annonce. Lorsqu'elle arrive enfin, elle s'évanouit dans l'escalier, puis prend la fuite dans la neige.

Acte III, scène 1 : La chambre d'Erika, à l'aube. Vanessa se tourmente de la disparition de sa nièce, finalement rapportée. Elle est sauve, mais elle révèle à sa grand-mère que son enfant ne naîtra pas.

Acte III, scène 2 : Vanessa part avec Anatol s'installer à Paris. Quintette moralisateur sur l'impermanence et les jeux de rôles de la destinée. Erika prend désormais la place de Vanessa, seule en charge de la vieille baronne qui ne lui parle plus.

Nous vous attendons!

 

Pssst! Devenez membres du groupe Facebook Place à l'opéra! Encore plus de plaisir!

DISTRIBUTION :

Une production du festival de Wexford 2016

Claire Rutter, soprano (Vanessa) 

Carolyn Sproule, mezzo-soprano (Erika)

Rosalind Plowright, alto (la vieille Baronne)

 Michael Brandenburg, ténor (Anatol)

James Westman, baryton (le vieux médecin)

Pietro di Bianco, basse (Nicholas)

Henry Grant Kerswell, basse (le majordome)

Le chœur et l’orchestre du Festival de Wexford 

sous la direction de Timothy Myers

En entrevue :

La mezzo-soprano Carolyn Sproule nous parle de ses débuts au Festival de Wexford

Aux actualités :

Taras Kulish nous présente la nouvelle saison de Calgary opera qui débute avec Die Fledermaus

Restez à l'affût!

Consultez le blogue de Sylvia L'Écuyer et abonnez-vous à notre infolettre classique!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.