Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Léo Ferré, 100 ans et toute sa fougue : écoutez l'émission spéciale 

Date de publication

12 sept. 2016

À l’occasion du centenaire de l’auteur de C’est extra, d’Avec le temps, de Jolie môme et de Paris canaille, je présente une émission spéciale de deux heures dans laquelle je  retrace son histoire. Personnage en décalage dès l’enfance, incompris de ses amis parce que tout petit déjà, il aime Beethoven, Léo Ferré aura préféré se tenir loin de ses frères humains, plus près de son chimpanzé Pépée ou bien lové contre son piano. Pourtant, chacune de ses chansons est une main tendue vers les autres, n’en déplaise à l’artiste.

Les autres, c’est le public conquis par sa plume fougueuse et sa musique d’orfèvre. Les autres, ce sont aussi les femmes qui mordent dans ses chansons : Juliette Gréco, Catherine Sauvage ou encore Monique Leyrac, sa première interprète québécoise.

Écoutez l'émission spéciale Léo Ferré :

Léo Ferré, scène
Le temps d'une chanson... de Léo Ferré

Léo Ferré

Audio

Léo Ferré est souvent venu au Québec, et il y est venu jusqu’à la fin de sa vie. Peut-être l’avez-vous vu en spectacle? La première fois à Montréal, c’était en 1963. Il portait un costume de velours noir et un foulard rouge, traces de ses années rive gauche. La fois suivante, en 1966, il avait déjà abandonné l’élégance un peu coincée de ses débuts et s’était présenté plus décontracté sur scène. Plus provocateur aussi. Les archives de Radio-Canada regorgent de témoignages éloquents : il n’hésite pas à frapper sur le clou de la censure, écorche sans vergogne des intouchables de la chanson française qui ne le soutiennent pas (bonjour Bruno Coquatrix et Pierre Delanoë!), défait en une phrase le mythe de l’amour fou entre Louis Aragon et Elsa Triolet. Une liberté de parole imprégnée d’une hargne qui constituait sans doute le terreau idéal pour écrire des chansons fortes et marquer à jamais la chanson française.

Il est né il y a 100ans et dans 100ans, nous le chanterons encore. Il nous avait prévenus :

Et qu'on ne me fasse point taire
Et que je chante pour ton bien
Dans ce monde où les muselières
Ne sont plus faites pour les chiens...

Thank you Satan!

Thank you Léo!

Le temps d’une chanson – Spéciale Léo Ferré – Samedi 27 août à 10h

Allô L'au-delà? Léo Ferré

Catherine Pépin a réussi l'impossible : elle s'entretient avec Léo Ferré. Conversation posthume où il est question d'amitié, de Donald Trump et d'écoute en streaming.

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.